last 24 hours
last 7 days
last 30 days
older than 30 days

Librairie Le Feu Follet

J'étais un homme - Se questo è un uomo [Si c'est un homme]

J’étais un homme – Se questo è un uomo [Si c’est un homme]

LEVI Primo traduit de l'italien par CAUSSE Michèle - Buchet/Chastel, Paris 1961, 14x19cm, broché. - Edition originale de la traduction française d'une des oeuvres de référence sur le système concentrationnaire nazi. D'une insigne rareté, cette traduction en francais du premier livre de Primo Lévi passera aussi inaperçu que l'édition originale italienne parue en 1947. Il faudra attendre le suicide de son auteur en 1987 pour qu'une seconde édition francaise soit publiée et que ce témoignage fondamental sur la Shoah devienne cette oeuvre emblématique de la littérature concentrationnaire. la traduction de michèle Causse reflète la difficiculté de transcrire la parole des témoins de l'indicible. Mais c'est surtout le refus inconscient d'entendre cette parole qui contribua à l'échec de ce premier livre de Primo Levi à l'instar de celui de L'espèce Humaine de Robert Antelme également écrit et publié une première fois en 1947. Ce n'est d'ailleurs que durant cette décenie que paraitront successivement quelques unes des plus grandes oeuvres sur la Shoah : La nuit de Elie Wiesel, 1958 ; Les bagages de sable de Anna Langfus, 1962 ; Le grand voyage de Jorge Semprun, 1963 ; La trêve de Primo Levi, 1963, Aucun de nous ne reviendra de Charlotte Delbo, 1965 . Une petite et claire tache en pied du dos, sinon rare et bel exemplaire de la première traduction du plus important ouvrage de Primo Levi. [AUTOMATIC ENGLISH TRANSLATION FOLLOWS] First edition of the French translation of one of the reference works on the Nazi concentration camp system. Of a rare rarity, this French translation of the first book of Primo Levi will pass unnoticed as the original Italian edition published in 1947. It will be necessary to wait for the suicide of its author in 1987 for a second French edition to be published and that this fundamental testimony on the Holocaust becomes this emblematic work of concentration camp literature. michael Causse's translation reflects the difficulty of transcribing the words of the witnesses of the unspeakable. But it is especially the unconscious refusal to hear this word that contributed to the failure of this first book by Primo Levi like that of Robert Antelme's The Human Species, also written and published for the first time in 1947. It is only during this decade that some of the greatest works on the Holocaust will be published successively: The Night of Elie Wiesel, 1958; The sand luggage of Anna Langfus, 1962; The great trip of Jorge Semprun, 1963; The Truce of Primo Levi, 1963, None of us will return from Charlotte Delbo, 1965 . Rare and beautiful copy of the first translation of Primo Levi's most important book.
Lettre autographe signée d'une page et demie

Lettre autographe signée d’une page et demie

PEGUY Charles - Orsay 4 Mars 1902, 21,5x13,5cm, une feuille recto-verso. - Lettre autographe signée d'une page et demie, à en-tête des Cahiers de la Quinzaine, dans laquelle il encense l'article de son correspondant et ami qu'il tutoie et qui a été publié tout récemment dans Le Mouvement : "Je reçois le Mouvement ce matin. Je suis heureux que ton article soit aussi bon. Je le reprendrai sans doute pour Les Cahiers." mais pour lequel il déplore qu'il ait été relégué en bien mauvaise place dans la revue et à la suite d'articles qui lui déplaisent : "Je suis peiné qu'il paraisse en queue d'un numéro plein de mensonges politiques et littéraires." En guise de post scriptum, Charles Péguy réitère ses félicitations à son ami après qu'il a éreinté l'article de Ferdinand-Hérold sur Victor Hugo : "Le Ferdinand Herold sur Hugo est ignominieusement démagogique. Au revoir, ton Charles Péguy. Décidément, ton article est tout à fait ferme." Lettre légèrement comportant une petite déchirure marginale sans gravité. [AUTOMATIC ENGLISH TRANSLATION FOLLOWS] An autograph letter signed by a page and a half, with the Cahiers de la Quinzaine heading, in which he incenses the article of his correspondent and friend whom he is familiar with and which was recently published in The Movement: "I receive the Movement this morning, I'm glad your article is so good, I'll probably pick it up again for Les Cahiers. " but for which he regrets that he was relegated to a bad place in the journal and following articles that displease him : "I'm sorry that he appears at the tail of a number full of political and literary lies." As a post scriptum, Charles Péguy reiterates his congratulations to his friend after he has exhausted the article by Ferdinand-Hérold on Victor Hugo : "The Ferdinand Herold on Hugo is ignominiously demagogic . Goodbye, your Charles Peguy. Definitely, your article is quite firm. " Letter slightly with a small marginal tear without gravity.
Les mille et une nuits

Les mille et une nuits, contes arabes

GALLAND Antoine - Ernest Bourdin, Paris 1840 (S.d.), in-8 (15,5x25,5cm), 480pp. et 576pp. et 482pp., 3 volumes reliés. - Edition en premier tirage de 1 faux-titre gravé, 2 frontispices par tome dont un relevé à l'or (en double état) dans le tome 1, et abondamment illustré d'ornements et de vignettes in-texte, ainsi que de quelques hors-texte, 6 dans le tome 1 dont 2 en double état, 8 dont 3 en double état dans le tome 2, 8 dont un en double état dans le troisième tome,le tout sur papier fort, l'ensemble par Andrew, Best, Leloir, Levilly. La plupart de ces hors-texte ne se trouvent pas dans les éditions courantes qui contiennent 14 hors-texte contre 22 dans cet exemplaire (sans compter les doubles).Edition réalisée d'après le texte de 1704 corrigé avec une dissertation du Baron Silvestre de Sacy. Les rares couvertures rehaussées d'or orientalisantes ont été conservées. Reliure début XXe en demi veau bleu marine à coins, somptueux pastiche romantique. Dos lisse richement orné de fers rocailles (les fers utilisés sont des réemplois de fers anciens vers 1840). Pièce de tire et de tomaison de veau orange. Filets gras sur les plats. Légères traces de frottement (coiffes, mors, coins). Papier à la fraîcheur absolue, d'une blancheur immaculée, état incontestablement très rare (un feuillet cependant au tome 2 porte quelque pâles rousseurs). Exemplaire exceptionnel. Ex libris gravé F. M. Caye, collectionneur d'une bibliothèque romantique. Un des plus beaux illustrés de la période romantique et de la gravure sur bois, tant par les ornements que par la prodigieuse invention dans le dessin. Les livres se feuilletent comme un album d'images inépuisables, et contiennent de nombreuses gravures à l'érotisme latent. NB : Cet ouvrage est disponible à la librairie sur demande sous 48 heures. [AUTOMATIC ENGLISH TRANSLATION FOLLOWS] Edition in first edition of 1 subtitle, 2 frontispieces by volume including a statement in gold (in duplicate) in volume 1, and abundantly illustrated with in-text ornaments and vignettes, as well as some text by Andrew Best Leloir, Levilly. Edition made from the text of 1704 corrected with a dissertation of Baron Silvestre de Sacy. Bindings half red shagreen contemporary. Back with nerves adorned with 4 boxed florets. Traces of friction, especially on the edges. Very rare small freckles and some isolated leaflets with brownish, but very fresh paper overall. Nice copy. One of the most beautiful illustrated of the romantic contemporary and the wood engraving, as much by the ornaments as by the invention in the drawing. 480pp. et 576pp. et 482pp.
Portrait photographique en médaillon de Victor Hugo

Portrait photographique en médaillon de Victor Hugo

HUGO Victor & PETIT Pierre - Paris s.d. (1861), photographie 5,3x7,2cm / carton : 6,1x9,7cm, une photographie contrecollée sur carton. - Photographie originale en médaillon, tirage d'époque imprimé sur papier albuminé et contrecollé sur carton. Quelques très infimes piqûres sur le carton, sans atteinte au cliché. Tout première photographie de Victor Hugo barbu. C'est en janvier 1861, à la suite d'un violent mal de gorge, que l'écrivain décide de se laisser pousser la barbe : "Je laisse pousser ma barbe pour voir si cela me protègera contre les maux de gorge". On trouve plusieurs occurrences à la célèbre barbe dans la correspondance de Victor Hugo : Conclusion : il faut qu'une tête d'homme soit bien belle, bien modelée par l'intelligence et bien illuminée par la pensée, pour être belle sans barbe ; il faut qu'une face humaine soit bien laide, bien irrémédiablement déformée et dégradée par les idées étroites de la vie vulgaire, pour être laide avec la barbe. Donc, laissez croître vos barbes, vous tous qui êtes laids, et qui voudriez être beaux ! » (lettre à un destinaire inconnu, 1845) Outre l'aspect esthétique de cette métamorphose, il s'agit d'un véritable pied de nez au pouvoir impérial qui avait décrété l'interdiction de la barbe dans le corps enseignant. [AUTOMATIC ENGLISH TRANSLATION FOLLOWS] Original medallion photography, printed on albumen paper and laminated on cardboard.
Lettre autographe signée à propos d'un projet de biographie consacrée à Charles Péguy

Lettre autographe signée à propos d’un projet de biographie consacrée à Charles Péguy

BERGSON Henri - Paris 7 Juillet 1919, 12,5x16,5cm, une feuille. - Lettre autographe signée de deux pages (20 lignes) datée du 7 Juillet 1917et rédigée depuis son domicile parisien à propos d'une souscription pour projet de biographie consacrée à Charles Péguy. De passage à Paris, Henri Bergson remercie son correspondant du courrier qu'il lui a adressé pendant son absence : "Je suis sur le point de repartir, et ne rentrerai probablement pas avant le mois d'octobre : il faut que je me consacre à un travail que je n'arrive pas à terminer à Paris". Henri Bergson conseille à son correspondant, afin de faire avancer son projet, de s'adresser directement aux proches amis de Charles Péguy, "en attendant que vous puissiez vous adresser à un public plus étendu". Bien que ne pouvant rencontrer son interlocuteur physiquement, Henri Bergson tient, tout de suite, participer à cette souscription-mécénat : "Je causerai volontiers avec vous de ce projet à la rentrée. Mais dès à présent je tiens à vous adresser ma souscription - 200 francs - que vous trouverez ci-inclus." [AUTOMATIC ENGLISH TRANSLATION FOLLOWS] Letter autograph signed two pages (20 lines) dated July 7, 1917and written from his home in Paris about a subscription for a biography project dedicated to Charles Peguy. While in Paris, Henri Bergson thanked his correspondent for the mail he sent him during his absence: "I am about to leave, and will probably not return before October: I must devote myself to a job that I can not finish in Paris ". Henri Bergson advises his correspondent, in order to advance his project, to speak directly to close friends of Charles Péguy , "until you can address a wider audience." Although Henri Bergson can not meet his interlocutor physically, he immediately takes part in this sponsorship subscription : "I will be happy to talk to you about this project at the beginning of the school year, but now I want to send you my subscription - 200 francs - which you will find enclosed. "
La république de Platon

La république de Platon, ou dialogue sur la justice

PLATON - Chez Brocas et Humblot, A Paris 1762, In-12 (10x17cm), ciij (1) 261pp. (22p.) et (4) 406pp., 2 volumes reliés. - Edition originale de la traduction de Jean Nicolas Grou. Reliures en plein veau brun marbré d'époque. Dos lisses ornés. Pièces de titre et de tomaison en maroquin havane. Un patit manque en tête du tome I. Un accroc avec manque en tête au tome II, idem au mors inférieur en tête. Manque en queue du tome II. Mors supérieur étroitement fendu en queue et tête au tome II. 4 coins légèrement émoussés. Malgré de petits défauts, bon exemplaire, de bel aspect. Importante traduction du dialogue le plus déterminant de Platon pour sa philosophie. Une seule traduction précédait celle de l'abbé Grou, celle de La Pillonière, mauvaise traduction peu estimée et incomplète. Préface intéressante du traducteur. NB : Cet ouvrage est disponible à la librairie sur demande sous 48 heures. [AUTOMATIC ENGLISH TRANSLATION FOLLOWS] First edition of the translation of Jean Nicolas Grou. Binders full marbled brown vintage calf. Ornate smooth backs. Title and volume coins in Havana morocco. A patit is missing at the head of Volume I. A hitch with a headache in Volume II, same as the lower bit in the lead. Missing tail of Volume II. Upper bit tightly split in tail and head in volume II. 4 corners slightly blunted. Despite small defects, good copy, beautiful appearance. Important translation of Plato's most defining dialogue for his philosophy. Only one translation preceded that of Abbé Grou, that of La Pillonière, a bad translation that was not very well estimated and incomplete. Interesting preface of the translator. ciij (1) 261pp. (22p.) et (4) 406pp.
Lettre autographe inédite signée

Lettre autographe inédite signée

DEGAS Edgar - Dieppe 1er septembre 1885, 22,4x17,7cm, 4 pages sur un double feuillet. - Lettre autographe inédite signée d'Edgar Degas à un destinataire inconnu. 4 pages à l'encre noire sur un feuillet remplié. Une pliure centrale inhérente à la mise sous pli du courrier. Belle lettre inédite témoignant de l'autre grande passion de Degas après la danse : le chant. La première parisienne de l'opéra wagnérien Sigurd d'Ernest Reyer eut lieu le 12 juin 1885 à l'Opéra de Paris. Degas, subjugué par la prestation de la chanteuse Rose Caron vit la pièce à trente-sept reprises : « J'aime toujours Sigurd et je l'aime aussi de plus en plus. Je n'ai vu Reyer qu'une fois et dans la rue. Et je n'ai pas oublié de lui parler de l'admiration qu'il avait provoquée beaucoup plus immédiatement sur moi que sur une personne qui, pour être ni bonne, ni blanchisseuse, méritait quelque considération. » Degas rendit hommage à la beauté de Rose Caron dans Sigurd en réalisant deux dessins sur éventails, aujourd'hui en mains privées aux Etats-Unis. Véritablement obsédé par cette « œuvre admirable qui [lui] fait tant de bien, qu['il] ne [peut] plus [s']en passer », le peintre réclame à son célèbre voisin de lui en interpréter la partition au piano : « Le jeune [Jacques-Emile] Blanche notre voisin me la joue tous les jours, à défaut de votre femme. » La lettre s'achève sur une description lyrique du Mont Saint Michel, dont Degas fit plusieurs dessins : « Avez-vous jamais vu le Mont Saint Michel ? Pourrions-nous un jour y aller passer quelques jours ensemble ? Que c'est beau, que c'est attachant. En un mois j'y suis allé deux fois. Les grandes marées de la fin de septembre vont m'y ramener une troisième. » La passion de Degas pour l'opéra est retracée dans une exposition, en l'honneur du 350ème anniversaire de l'Opéra de Paris, se déroulant du 24 septembre 2019 au 19 janvier 2020 au musée d'Orsay. [AUTOMATIC ENGLISH TRANSLATION FOLLOWS] Dieppe, at Mr. Halévy street strike 1 Sep. 1885 If I have no news of your wife or of you, my dear friend, I have no difficulty in confessing to you that it is my fault and that I have deserved it! Write me, tell me where and how you are both, continue to believe me both better than I seem. I still love Sigurd and I love him more and more. I only saw Reyer once and on the street. And I did not forget to tell him about the admiration he had caused much more immediately than about me about a person
Lettres D'Abailard et D'Heloise

Lettres D’Abailard et D’Heloise

ODDOUL - E. Houdaille, Paris 1839, In-8 (17x26cm), cxcvii, 115pp. et 272pp., 2 volumes reliés. - Edition illustrée en premier tirage de 2 frontispices couleurs en chromo et 38 planches sur chine appliqué dont une de fac-similé en chromolithographie. Ornements typographiques. Reliure d'éditeur en plein maroquin noir signée Boutigny en queue. Dos lisse orné d'un riche décor Rocaille. Plats frappés d'une grande plaque à froid avec motifs Rocailles, oiseaux et 2 angelots montés sur des griffons, large filet gras d'encadrement doré. Tracnhes dorés. Frottements au bas du plat supérieur du tome 2, ainsi que sur certaines parties des mors parfois écaillés. Un feuillet légèrement ressorti au tome 1, 2 au tome 2. Magnifique exemplaire dans sa riche reliure d'éditeur de Boutigny. Ex libris gravé F.M. Caye. Ex libris gravé Paul Gavault. Ex libris R. Petit. Etude et traduction par Oddoul des Lettres d'Abailard et Heloïse, sur les manuscrits de la bibliothèque royale. Essai historique par Guizot. Plusieurs contributions d'écrivains comme Michelet (extrait de son Histoire de France sur le sujet); Edgar Quinet, Chateaubriand. Le recueil contient également les lettres de Pierre le Vénérable en faveur d'Abailard. Belle édition romantique de ces fameuses lettres médiévales. NB : Cet ouvrage est disponible à la librairie sur demande sous 48 heures. [AUTOMATIC ENGLISH TRANSLATION FOLLOWS] First illustrated edition of 2 color frontispieces and 38 boards on applied China including a facsimile in chromolithography. Typographic ornaments. Publisher's binding in full black morocco signed Boutigny tail. Smooth back decorated with a rich Rocaille decoration. Plates struck with a large cold plate with Rocailles motifs, birds and 2 cherubs mounted on griffins, wide fat fillet of golden frame. Golden tracnhes. Friction at the bottom of the upper plate of Volume 2, as well as on some parts of the bits sometimes chipped. A slightly dated leaflet in Volume 1, 2 in Volume 2. Beautiful copy in its rich publisher binding of Boutigny. Study and translation by Oddoul of the Letters of Abailard and Heloise, on the manuscripts of the royal library. Historical essay by Guizot. Several contributions from writers like Michelet (from his Histoire de France on the subject); Edgar Quinet, Chateaubriand . cxcvii, 115pp. et 272pp.
Cahiers d'art N°7 de la 4ème année

Cahiers d’art N°7 de la 4ème année

ZERVOS Christian & COLLECTIF - Editions "Cahiers d'art", Paris 1929, 24,5x31,5cm, broché. - Edition originale. Contributions de E. Tériade "L'actualité de Matisse", Jean Charbonneaux "Terres cuites chypriotes et orientales de l'âge du cuivre à la fin de l'âge du bronze", Eustache de Lorey "Les mosaïques du VIIIème siècle de la mosquée des Omeiyades à Damas", Christian Zervos "Peintures et gouaches de Cossio", Will Grohmann "Wassily Kandinsky", Joseph Havlicek "L'oeuvre de Joseph Gocar", Georges Salles "Mission archéologique du moyen-Euphrate". Numéro illustré de reproductions d'oeuvres d'Henri Matisse, Wassily Kandinsky, Francisco Cossio, Joseph Gocar, reproductions de terres cuites chypriotes. Dos insolé comportant une petite déchirure en pied, exemplaire tendant légèrement à se débrocher. [AUTOMATIC ENGLISH TRANSLATION FOLLOWS] First edition. Contributions of E. Tériade "The Matisse News", Jean Charbonneaux "Cypriot and Middle Eastern Copper Age Terracotta at the End of the Bronze Age", Eustache de Lorey "The 8th century mosaics of the mosque of the Omeiyads in Damascus ", Christian Zervos" Paintings and Gouaches of Cossio ", Will Grohmann" Wassily Kandinsky ", Joseph Havlicek" The Work of Joseph Gocar ", Georges Salles" Archaeological Mission of the Middle Euphrates ". Illustrated number of reproductions of works by Henri Matisse, Wassily Kandinsky, Francisco Cossio, Joseph Gocar, reproductions of Cypriot terracotta . Insolated back with a small tear in the foot, copy tending slightly to unplug.