last 24 hours
last 7 days
last 30 days
older than 30 days

Librería Comellas

Odes

Odes, traduites en vers, avec le texte grec en regard, suivies de cinq traductions aussi en vers, des mêmes odes, et par divers auteurs, dans les langues latines, italienne, espagnole, anglaise et allemande, et de notes bibliographiques et critiques, et ornées d’un fac-simile lithographié complet, en seize pages, extraut du manuscrit du Vatican, et d’un portrait lithographié, par A. Maurin. Par M. J.-F.-D. d’Attel de Luttange, de la Société Royale des Antiquaires de France.

ANACREON. In-folio. Portrait. XXII. 1f. VIIpp. 4ff. 199pp. Demi-veau maroquiné rouge, dos lisse orné (reliure de l'époque, dos frotté). Edition Originale de cette curiosité littéraire qui propose la traduction des odes d'Anacréon en français par Attel de Lutanges, jointe au fac-similé du précieux manuscrit original grec conservé au Vatican et aux traductions de l'ouvrage en cinq langues européennes (latin, italien, espagnol, anglais et allemand). Le volume contient notamment d'intéressantes considérations sur les particularités du travail de traducteur. Originaire de Verdun (Lorraine), Jean-François Didier d'Attel de Luttanges (1787-1858) fut un érudit, bibliophile et collectionneur d'art qui a notamment laissé le catalogue manuscrit de sa bibliothèque. Exemplaire provenant de la bibliothèque de l'historien et bibliophile normand Léon Duchesne de la Sicotière (1812-1895) avec des annotations au crayon sur les feuillets de garde, probablement de sa main. Portrait lithographié du traducteur en frontispice. Reliure frottée.
De'nove chori de gli angioli. Cioè de' componimienti poetici. Choro Primo. Che contiene la corona della B. V. Teresia Fondatrice de Padri

De’nove chori de gli angioli. Cioè de’ componimienti poetici. Choro Primo. Che contiene la corona della B. V. Teresia Fondatrice de Padri, e delle Monache Carmelitane Scalze. Ouero. Racoolta delle Compositioni, che per la Festa della sua Beatificatione si posero, nella Chiesa della Madonna della Scala di Roma, adi 5. d’Ottobre 1614.

MACEDONIO (Marcello). Petit in-4. 8ff. 180pp. 2ff. Plein vélin souple de l'époque, dos lisse, inscriptions manuscrites à l'encre au dos. Edition Originale. Ouvrage très rare paru à l'occasion de la béatification de Sainte Thérèse d'Avila le 5 octobre 1614, pour laquelle une énorme fête avait été organisée avec spectacles, machines et courses de taureaux. Le poète italien Marcello Macedonio (1582-1619), membre tout à la fois de l'Accademia degli Humoristi à Rome et de l'Accademia dgli Oziosi à Naples, avait pris une grande part dans l'organisation de cette fête. Son ouvrage contient la description des machines présentées à l'assistance ainsi que le texte des poèmes et des déclarations qu'elles affichaient, avec à la fin une oraison en l'honneur de Sainte Thérèse, en latin et en italien. "Con la festa organizzata nella chiesa di S. Maria della Scala ( ) furono preparati apparati con immagini, imprese e testi letterari d'occasione. Il lavoro fu soprattutto frutto dell'impegno del Macedonio, il cui talento si espresse anche in lingua latina. Il libro che ne venne fuori, 'De' nove chori de gli angioli' (Roma, G. Facciotti, 1615) ( ). Prosimetro latino e volgare, l'opera appare un saggio dell'erudizione macedoniana, poiché spazia dalla cultura biblica a quella classica, dalle enciclopedie medievali alle citazioni umanistiche" (Miranda). Accroc réparé anciennement à la page de titre, qui a perdu une partie de son fleuron central gravé sur bois. Cf. Miranda, Dizionario Biografico degli Italiani. Worldcat ne localise qu'un seul exemplaire (Biblioteca Nazionale di Roma) et nous n'avons pu dénombrer au total qu'une douzaine d'exemplaires, tous conservés en Europe.
De la Vérité de la Religion Chrestienne: contre les Athées

De la Vérité de la Religion Chrestienne: contre les Athées, Epicuriens, Juifs, Mahumedistes, et autres Infidèles. Seconde édition reveûe par l’Autheur.

MORNAY (Philippe de, Sieur du Plessis-Marly). in-8. 16ff. 774pp. 1f. Plein maroquin rouge, dos lisse orné, double encadrement de filets dorés sur les plats avec le chiffre entrelacé "FMDB" au centre des plats (reliure de l'époque dans le style Henri III). Très rare édition de l'un des plus célèbres textes français d'inspiration protestante. Paru chez Plantin près de dix ans après le massacre de la Saint Barthélémy, cet ouvrage qui affirmait la supériorité de la religion chrétienne sur les autres religions, en particulier l'islam, fit l'unanimité aussi bien chez les protestants que chez les catholiques. Il est dédié à Henry, roi de Navarre et futur Henri IV, dont l'auteur fut l'un des amis et conseillers les plus proches. Cette seconde édition est la première au format in-8. Elle est aussi rare que l'originale parue l'année précédente, au format in-4, chez le même imprimeur. Rousseurs assez prononcées mais bel exemplaire relié en maroquin rouge au tournant du 17e siècle. Il porte un monogramme doré au centre de chaque plat "FMDB" ainsi qu'une inscription manuscrite sur le dernier contreplat: "Besiers 1623. Bonnefous". Il s'agit probablement d'un membre de la famille de Bonnefous qui donna plusieurs juristes à la ville de Béziers, au 17e et au 18e. Brunet, III, 1911.
RECOPILACIO de diferents vots

RECOPILACIO de diferents vots, y altres documents, en justificacio dels Drets de la Generalitat de Cathalunya: y de que aquells deuen ser pagats per qualsevols personas, aixi Eclesiasticas, com Seculars, sots obligacio` de culpa mortal, y de restitucio`; y de la potestat dels molt Illustres Senyors Deputats, pera compellir als Botiguers, Perayres, Sastres, y altres, a` jurar lo contengut, y disposat en lo cap. 110. Corts 1481. y cap. 17. Corts 1533. ab declaracio del crim, que cometen, tant estos, com los Oficials del General en romprer son jurament; y de la jurisdiccio` del molt Illustre, y Reverent Senyor Deputat Eclesiastich, com a` Delegat Apostolich, pera procehir ab censuras contra los fraudants dits drets, traduhits alguns dells, de idioma llati, en llengua Cathalana materna, pera comuna noticia de tot estat de personas.

Petit in-4. 4ff. 301pp. 1f.blanc. Plein veau marbré, dos à nerfs orné (reliure postérieure). Edition Originale, imprimée à Barcelone dans les ateliers de Rafel Figuerò, de ce recueil de textes relatifs au bon acquittement des impôts dus à la Généralité de Catalogne par les personnels ecclésiastiques et les marchands et artisans. Publié au moment de la Révolte des Barretines, soulèvement d'une paysannerie catalane appauvrie par les mauvaises récoltes et l'occupation par les troupes castillanes de Charles II, l'ouvrage est constitué de textes et de rapports officiels émanant des autorités politiques et religieuses ainsi que des tribunaux, pour la période allant de 1375 à 1683. Une large place y est accordée à la question de la fraude et aux sanctions encourues par les contrevenants, marchands et artisans notamment. Superbe vignette ex-libris collée à l'intérieur du plat supérieur, oeuvre de l'artiste Alexandre de Riquer (1856-1920), figure du Modernisme catalan auquel on doit le recueil "Ex-Libris Riquer" (1903). Premiers feuillets quelques peu brunis. Quelques rousseurs et traces de mouillure claire. Un petit travail de vers affectant une trentaine de feuillets en bas de marge inférieure. Bon exemplaire par ailleurs, dans une reliure postérieure. Palau, 252441-42.
Sermo vulgarment anomenat del Serenissim Senyor Don Jaume Segon

Sermo vulgarment anomenat del Serenissim Senyor Don Jaume Segon, Justicier, y pacific, Rey de Arago, y Compte de Barcelona, fill de Don Pedro lo Gran, y de Dona Costança sa muller. Predicat en la Sancta Iglesia, de la Insigne Ciutat de Barcelona a 4 de Novembre del Any 1597. Dirigit al Illustrissim, y Excellentissim Senyor don Joan Teres Archebisbe de Tarragona, y del consell de sa Magestat, Lloctinent, y Capita general per lo Rey nostre Senyor en lo Principat de Cathalunya.

MANESCAL (Honofré). in-4. 12ff. 79ff. 9ff. Demi-vélin, dos lisse orné (reliure du 19e siècle). Edition Originale de ce texte important de l'historiographie catalane, par l'homme d'église barcelonais Onofre Manescal. Prononcé en 1597 en la Cathédrale de Barcelone à l'occasion de l'anniversaire du souverain Jacques II le Juste, cette oraison constitue un condensé élogieux de l'histoire de la Catalogne marqué par l'exaltation de la terre et de la culture catalane. Selon Manescal, la grandeur du Comté et de ses habitants serait due à la noble labeur d'une terre dont la fertilité exceptionnelle émanerait de la providence: comparant volontiers les Catalans au peuple élu d'Israël, Manescal présente cette fertilité des sols comme allant de paire avec la fertilité des esprits et la richesse de la culture catalane. Vecteur de cette culture riche et unique, la langue catalane fait au début du texte l'objet d'un plaidoyer fréquemment citée depuis lors par ses défenseurs. Larges mouillures et brunissures, quelques petites déchirures sans manque au texte. Palau, 148441: "Libro raro. Condensa la Historia de Cataluña".
Discours sur l'Administration de la Justice Criminelle

Discours sur l’Administration de la Justice Criminelle, prononcé par M. S*** Avocat-Général. Genève (i.e Grenoble), 1768. RELIE AVEC (en tête): 2). (du même). Discours dans la cause d’une femme protestante. A Genève, et se trouve à Grenoble, chez J. S. Grabit, 1767.

SERVAN (J.M.A.) ] Ensemble 2 ouvrages en 1 volume in-12. 1). 2ff. 152pp. 2). 2ff. 112pp. Plein veau, dos lisse orné (reliure de l'époque un peu restaurée). 1). Edition Originale de ce texte précurseur, le chef d'œuvre du célèbre magistrat dauphinois Joseph Michel Antoine Servan, né à Romans en 1737, mort en 1807. "Toutes les théories sociales qui vingt années plus tard devaient renouveler la face de l'Europe et tracer une nouvelle voie à la civilisation, étaient exposées et développées dans ce discours. Ecartant les banalités et les lieux communs, Servan avait pris pour base de sa discussion le droit naturel. S'inspirant des travaux de Beccaria et de Rousseau il fit du droit pénal la sanction d'un contrat tacite existant de fait entre l'individu et la société" (Larousse). Voltaire, Buffon, D'Alembert, Helvétius témoignèrent à Servan l'admiration que leur avait causée son discours. Le texte fut réimprimé, en 1821, à la suite de l'ouvrage de Beccaria "Traité des Délits et des Peines". 2). Edition Originale. "Le discours sur l'administration de la justice criminelle est une harangue pour l'humanité. ( ) Cependant un autre succès aussi éclatant et plus général encore était réservé à Servan. Le discours dans la cause d une femme protestante fut jugé d'un mérite supérieur, soit que la diction ait le caractère d'une simplicité plus oratoire; ou plutôt que, le sujet permettant d'associer la cause de toute une classe d'opprimés à celle d'une femme répudiée sous prétexte de religion, le talent de l'orateur ait su y soulever les plus importantes questions de la législation et du gouvernement et ériger un monument d'histoire publique " (Revue Encyclopédique). Papier bruni. Cf. Revue Encyclopédique, III (1819), p.63.
Le Médecin Charitable enseignant la manière de faire et préparer en la maison avec facilité et peu de frais les Remèdes propres a toutes Maladies

Le Médecin Charitable enseignant la manière de faire et préparer en la maison avec facilité et peu de frais les Remèdes propres a toutes Maladies, selon l’advis du médecin ordinaire. Augmenté derechef de plusieurs Remèdes, tant pour les riches que pour les pauvres. Ensemble d’un estat des ustensilles et médicamens, tant simples que composez, que l’on doit avoir chez soy, tant aux champs qu’à la ville. Avec un notable et charitable advertissement au public. Augmenté d’un discours du Bezoard. De la conservation de la santé, ou advis salutaire sur la saignée. Avec un traicté de la peste.

GUYBERT (Philbert). 2 parties en 1 volume in-8. Titre gravé. 3ff. (1f.blanc). 463pp. 1f. pp.465-588. et 184pp. Plein vélin souple du temps, dos orné d'un décor peint de filets et de fleurons. Célèbre manuel de médecine populaire publié pour la première fois en 1623 et contenant, à la suite du "Médecin Charitable", les divers traités qui lui avaient été adjoints au fur et à mesure de ses diverses éditions, et qui sont ici pour la plupart dotés d'une page de titre séparée: "Le Prix et Valeur des médicaments tant simples que composez, desquels on se sert à la Médecine", "L'Apoticaire charitable enseignant à faire en la maison les médicamens composez avec grande facilité, peu de frais et peu de temps", "Le Médecin charitable enseignant la manière d'embaumer les corps morts", "Traictez des Baumes, Unguens, et Emplastres", "Traicte des Emplastres", "La Manière de faire toutes sortes de confitures seiches et liquides" (incluant "La Manière de faire toutes sortes de parfums"), "Discours du Bezoart et des tromperies qu'on pratique avec cette pierre, qui n'est qu'une invention de Droguistes pour attraper de l'argent", "Traicte de la Peste, de ses causes et de sa cure", et "La Conservation du thresor de la santé ou advis salutaire sur la saignée". Cet ouvrage connut un succès extraordinaire avec plus de soixante éditions entre 1623 et 1679 mais il est intéressant de constater que des bibliographies comme Vicaire ou Bitting ne citent que des éditions largement postérieures à celle-ci. Le volume est illustré d'un frontispice de Blanchin, contenant notamment les portraits d'Hippocrate, de Weker et de Gallien en médaillon. Signature "Mirault" sur la page de titre, dont l'initiale est reprise à l'encre sur le plat supérieur de la reliure. Fines galeries de vers marginales par endroits, sans atteinte au texte. Rousseurs éparses. Vicaire, 432 (pour l'édition de 1645). Bitting, 206 (pour l'édition de 1640). Oberlé, 77 (pour l'édition de 1629).