last 24 hours
last 7 days
last 30 days
older than 30 days

Hugues de Latude

Cours de pharmacie par Mr. Rouelle

Cours de pharmacie par Mr. Rouelle, apoticaire &, de l’Académie royale des sciences

ROUELLE, Guillaume-François ______ Format : In-4. Collation : (4), 596, (22) pp. Reliure : Basane marbrée, dos à nerfs orné, tranches rouges. (Reliure de l'époque.). ____ Manuscrit inédit. Guillaume-François Rouelle (1703-1770) a été le plus fameux professeur de chimie du XVIIIe siècle. Parmi ces élèves : Lavoisier, Desmarest, Macquer, Venel, d'Arcet, Cadet de Vaux, Bayen, et aussi Diderot, d'Holbach, Rousseau, Malesherbes et Turgot. Curieusement, les cours de chimie et de pharmacie qu'il a dispensés pendant près de trente années n'ont jamais été publiés. Le contenu de son cours n'est donc connu que par les manuscrits de ses élèves. Le cours de Rouelle s'étend jusqu'à la page 427. A la suite : - Compositions galéniques et chimiques, tirées du Codex des médicaments des médecins de Paris. Pour servir à remplir les recettes & les remarques rapportées dans la Pharmacie de Rouelle. (pp. 431-498) . Il faut noter que le "Codex medicamentarius, seu Pharmacopea Parisiensis", était devenu, grâce à sa réputation et au rayonnement de sa Faculté, le guide pharmaceutique officieux de France, et n'était accessible alors qu'en latin. Suvi de : - Tables des différents rapports observés en chimie entre différentes substances. Ce texte reprend deux mémoires d'Etienne-François Geoffroy, publiés par l'Académie des Sciences en 1718 et 1720. Le rédacteur de ce manuscrit est un futur chirurgien, Fournier, qui l'a daté du 19 Octobre 1748. Son nom calligraphié sur la première page et une étiquette typographique sur le contre-plat: "Monsieur Fournier, Maître en Chirurgie au Bailhage de Gisors. A Gisors en Haute-Normandie." (Olivier, Vialet, Essai de répertoire des ex-libris . des médecins et pharmaciens français n° 269) Autre provenances : - Ex-libris F.-Em. Boutineau. (1900). - Il a appartenu ensuite à l'historien de la pharmacie Pierre Lemay, qui a publié un article sur ce manuscrit : Le cours de pharmacie de Rouelle. In: Revue d'histoire de la pharmacie, 45? année, n°152, 1957. pp. 17-21. (en ligne). La pagination passe de 114 à 119, apparemment sans manque, reliure un peu frottée. Beau manuscrit, parfaitement lisible. *-------* An unpublished manuscript. Rouelle was the most famous chemistry professor of the eighteenth century. Lavoisier was one of his students. "A few extant manuscripts supply virtually all that is known about the courses in pharmacy that he taught for about thirty years." (DSB) By 1740, Rouelle was giving lectures on chemistry and pharmacy in the Place Maubert and he soon attracted the attention of Buffon who, in 1742, appointed him to the post of demonstrator in chemistry at the Jardin des Plantes. In 1746 Rouelle moved his laboratory to the rue Jacob where he taught private courses for the rest of his active career. Once admitted to the Company of Apothecaries of Paris in 1750, he added a pharmacy shop to his laboratory. A brilliant and flamboyant lecturer and a vivid popularizer, Rouelle filled his lecture hall at the Jardin du Roi with a mixed audience of students, young apothecaries, society folk and such well-known men of letters as Diderot, Rousseau and the economist Turgot. Besides Lavoisier, the leading French chemist of at least two generations were introduced to the subject by Rouelle. Lavoisier almost certainly followed the course Rouelle taught in his apothecary shop on the rue Jacob. DSB 11, 562.
Les singuliers et nouveaux pourtraicts

Les singuliers et nouveaux pourtraicts, du seigneur Federic de Vinciolo Vénitien, pour toutes sortes d’ouvrage de lingerie. Dédié à la Royne. Derechef et pour la quatrième fois augmentez, outre le réseau premier & le point coupé & lacis, de plusieurs beaux & différens portrais de réseau, de point compté, avec le nombre des mailles, choses non encore veue ni inventée

VINCIOLO, Federico di ______ Format : In-4. Collation : (78) ff., [A2, B4-V4] Reliure : Vélin ancien. ____ Quatrième édition de ce célèbre ouvrage du vénitien Federico de Vinciolo, dessinateur de modèles de broderies venu en France à la suite de Catherine de Médicis. Il est illustré de 112 bois gravés sur bois à pleine page. L'un contient un portrait d'Henri IV. Catherine de Médicis affectionnait la lingerie fine et son siècle a été la grande époque de la broderie. Pour citer Du Haillan à propos des courtisans : "leurs moulins, leurs terres, leurs prés, leurs bois et tous leurs revenus se coulent en broderies, pourfilures, passements, franges, tortis, cannetilles, récameurs, chenettes, piqueurs, arrière points qu'on invente d'un jour à l'autre." (Je n'ai pas tous compris) De nombreux livres de modèles ont été publié au XVIème siècle, mais, livres d'usage, ils sont tous très rares aujourd'hui et sont généralement en piteux état et incomplets. Deux parties en un volume, la page de titre de la deuxième partie porte à la date de 1599. La deuxième page de titre est imprimée en noir et rouge. Elle est restaurée, avec un manque dans l'encadrement du titre. Le cahier M est mal placé. Un seul autre exemplaire est connu : il se trouve à la BNF et provient de la bibliothèque de Théophile Belin. Il est visible sur Gallica et il est en tous points similaire à notre exemplaire. Brunet V, 1260 (cite une autre édition chez Léonard Odet de 1603). Reliure un peu tachée. *-------* An early embroidery and lace pattern book. It is illustrated with 112 full-page woodcuts. One with a portrait of Henry IV. Many patrons books were published in the sixteenth century, but all are very rare today and are generally in poor condition and incomplete. Only one other copy is known: it is at the BNF and comes from the library of Théophile Belin. You can see it on line on Gallica and it is absolutely similar to our copy. Mortimer, Harvard cat. 546 and 547 (describes two others editions, both are incomplete.).
Volkommene Geschütz-

Volkommene Geschütz-, Feuer-werck- und Büchsenmeisterey-Kunst: hiebevor in Lateinischer Spraach beschrieben . Anitzo in die Hochdeutsche Spraach übersetzet von T.L. Beeren. Mit Kupffern und einem gantzen neuen Theil vermehret durch D. Elrich

SIEMIENOWICZ, Kazimierz ______ Format : In-folio. Collation : frontispice, (16), 232, (4) pp., 22 plates, frontispice, 116, (6) pp., 26 plates. Reliure : Contemporary stiff velum. ____ Première édition en allemand de ce très beau livre illustré du XVIIe siècle. La première partie traite essentiellement de pyrotechnie militaire et récréative. La fabrication des feux d'artifice y tiennent une large place. Livre magnifiquement illustré 2 frontispices gravé et 48 planches hors-texte. Une planche a un rabat imprimé. La seconde partie, relative à l'artillerie, n'est pas de Siemienowicz. Cet officier du Roi de Pologne, né en Lituanie est mort en 1651, en laissant son ouvrage inachevé. Une déchirure à une planche sans manque. Des rousseurs. Bon exemplaire. *-------* First edition in German. Illustrated by 2 engraved frontispices and 46 engraved plates (some folding, 4 plates are bound together on part 2, p. 47, whom one is a folding flap). Kazimirz Siemienowicz, Lithuanian-born Lieutenant General of Ordnance in Service to the King of Poland, originally intended to write a two-part "Compleat Art of Artillery" but only the first part was finished before his death. The first part deals with caliber, pyrotechnics, rockets, fire-balls and the building of firework set-pieces. Due to its specialized nature, this treatise became the standard "recipe book" for firework displays and the ultimate, and often plagiarized, authority on military and recreational pyrotechnics for well over a century. "The first part of Daniel Elrich's 1676 translation is a quite faithful rendering of Simiemowicz's original Latin into German. However, Elrich then added new material of his own on the manufacture of saltpeter, the workings of a powder mill, and the construction of elaborate firework set-pieces, including a burning castle. This German edition is opened at illustrations of a rocket making shop and a selection of tools of the trade." (Brown University Library). Some browning. Ties of the binding are partly missing. Complete copy with the rare last folio : "Bericht an den Buchbinder". Very fine copy.
Devis de la langue française

Devis de la langue française, fort exquis et singulier. Avecques un autre devis & propos touchant la police & les estatz où il est contenu (outre les sentences & histoires) un brief extrait du grec de Dion, surnommé Bouche d’Or : De la comparaison entre la royauté & la tyrannie

MATHIEU, Abel ______ Format : In-8. Collation : (4), 64 ff. Reliure : Vélin. (Reliure ancienne.). ____ Edition originale. Un chaleureux plaidoyer en faveur de la langue française qui fait date dans l'histoire de la fixation de l'orthographe. Abel Mathieu, sieur des Moystardières est le premier qui conseille d'écrire les livres de sciences, et particulièrement de médecine, en français. Il avait suivi à Bourges, les cours du célèbre jurisconsulte Alciat, dont la réputation était si grande alors, parce qu'il se proposait d'allier à la science juridique, une culture littéraire très soignée. C'est en raison de cette influence que Abel Mathieu, tout en restant jurisconsulte très compétent, s'intéressa vivement au développement de la langue française. A la suite de cette publication, Mathieu engagea une polémique assez vive avec le grammairien Louis Meygret. Ce volume reprend le "Premier devis" de 1559 et le "Second devis", de 1560 mais ils sont ici refondus et retravaillés et constitue un ouvrage "indépendant", selon Trevor Peach. Comme l'indique le privilège, cette édition a été partagée entre Jean de Bordeaux et Jeanne Wouernier, la veuve de Richard Breton. Trevor Peach, Le devis de la langue française d'Abel Matthieu (1572), Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, T. 55, No. 3 (1993). Brunet 3, 1935. USTC 8606. Ex-libris de Jean-François Julliard. *-------*.
La petite chirurgie chimique médicale. Ou est traicté amplement de l'origine des maladies & curation d'icelles

La petite chirurgie chimique médicale. Ou est traicté amplement de l’origine des maladies & curation d’icelles

PLANIS CAMPY, David de ______ Format : In-8. Collation : (16), 333, (3) pp., 1 tableau dépliant. Reliure : Vélin. (Reliure de l'époque.). ____ Première édition de cet ouvrage de pharmacopée spagyrique. David de Planis Campy (1589 -1644), chirurgien du Roi Louis XIII, était alchimiste, disciple fervent de Paracelse et initié dans l'art de la transmutation des métaux. Défaut de papier d'origine p. 308 avec une fente sur quelques centimètres, déchirure à l'attache du tableau sans manque. Quelques erreurs de pagination, mais l'exemplaire est complet. Relié à la suite : PLANIS CAMPY. Discours de la phlebotomie ou est monstré en bref, les deux temps d'icelle, à scavoir le temps d'eslection: & le temps de necessité, fort utile & necessaire aux chirurgiens qui veulent bien profiter en ceste operation chirurgicale. Plus un traitté des crises, où il est monstré comme l'on s'abuze au jugement d'icelles, ne cognoissant le mouvement des astres. Paris, Jérémie Périer, Abdias Buissart, 1621. In-8 de 164, (2) pp., 1 f. blanc. Il manque un frontispice dans ce second ouvrage. Une tache d'encre verte sur le second plat de la reliure a très légèrement atteint la marge des derniers feuillets. Provenances : "Monnier D. M. 1694". (signature sur le titre). Tampon de la "Collection Munaret", médecin lyonnais. Bon exemplaire. *-------*.
Les origines de quelques coutumes anciennes

Les origines de quelques coutumes anciennes, et de plusieurs façons de parler triviales. Avec un vieux manuscrit en vers, touchant l’origine des Chevaliers Bannerets

MOISANT DE BRIEUX ______ Format : In-12. Collation : (8), 200 pp. Reliure : Maroquin rouge, dos à nerfs orné, encadrements à froid et doré sur les plats, tranches dorées. (Reliure du XIXe.). ____ Première édition. "C'est sous tous les rapports, le plus rare et le plus curieux des ouvrages publiés par Moisant de Brieux." (Frère). Il s'agit d'un recueil d'expressions populaires alors en usage en France et surtout en Normandie. Citons parmi ces délicieuses expressions, bien oubliées aujourd'hui : Roger bon-temps [un bon compagnon]. Bailler le bout de la ceinture [faire banqueroute]. Lécher cet ours [achever un ouvrage]. A qui vendez-vous vos coquilles [du Mont Saint Michel]. Il a du foin aux cornes [ce dit d'un homme facheux et puissant]. Il sait bien le tour du bâton [ce dit d'un homme subtil, fin]. Plus quinteux que la mule du Pape. Chacune est suivie d'un commentaire rempli d'explications historiques, littéraires et anecdotiques. Poète français et latin, Moisant de Brieux (Caen, 1614-1674) est un des fondateurs de l'Académie des Belles-lettres de Caen. Nodier, Description raisonnée d'une jolie collection de livres, n° 176. Frère, Manuel du bibliographe normand 1, 155. Brunet 3, 1792 : "Ouvrage très recherché et difficile à trouver." Ex libris de Victor de Guinzbourg. Et note au crayon à la fin de la librairie Quaricth : "perfect". Très bel exemplaire. *-------*.
L'histoire de la nature des oyseaux [oiseaux]

L’histoire de la nature des oyseaux [oiseaux], avec leurs descriptions & naïfs portraicts retirez du naturel

BELON, Pierre ______ Format : In-folio. Collation : (28), 382 pp. Reliure : Vélin. (Reliure de l'époque.). ____ Première édition. Pierre Belon est considéré comme le père de l'ornithologie en France. C'est en effet d'après ses propres observations que Belon a rédigé ces notices pour les deux cents espèces décrites dans l'ouvrage. Elles sont accompagnées de 160 bois gravés d'après des dessins originaux de Pierre Gourdelle et d'un portrait de Belon. D'un grand intéret pour l'histoire de l'anatomie sont les deux gravures en vis à vis de squelettes, l'un humain et l'autre d'oiseau les comparant os par os. "Cet ouvrage, le premier rédigé en français qui soit exclusivement consacré aux oiseaux, marque une étape importante dans l'histoire de la zoologie. Bélon y témoigne d'une grande érudition mais aussi d'un louable esprit critique, alors peu fréquent." En français dans le texte 52. "Le livre second, qui est consacré aux oiseaux de rapine, contient d'intéressants chapitres sur la fauconnerie." Thiébaud 65. Les marges de la page de titre ont été habilement refaites. Deux gravures en fin d'ouvrage (pp. 370-371) ont été coloriées. Bel exemplaire. Garrison & Morton 283. Harvard 50. Brun 119. Provenance : "J. Ronssard phisonome Langrois" (signature de l'époque après l'explicit.) On trouve à la bibliothèque de Berlin un manuscrit du XIIIe siècle, une chronique, avec cette même provenance. Cf. Verzeichnis der lateinischen Handschriften der Königlichen Bibliothek zu Berlin N° 148. *-------* First edition. One of the earliest ornithological books. Illustrated by one portrait and 160 woodcuts. "Belon described approximately 230 species (including the bat), most of them European, but including some foreign species observed from his sojourns in Asia Minor and Egypt" (Norman).
Traité clinique et pratique des maladies mentales

Traité clinique et pratique des maladies mentales

LUYS, Jules ______ Format : In-8. Collation : (6), XVI, 693 pp., 10 planches h.-t. Reliure : Demi-basane brune, dos orné. (Reliure de l'époque). ____ Première édition. Ce volume "est la suite nécessaire de mes premiers travaux et l'extension dans le domaine des psychopathies des données de physiologie cérébrale précédemment mises en avant. C'est le résumé complet de toutes mes études anatomiques et physiologiques que j'expose en ce moment, et auquel est venu s'ajouter le fruit de mon expérience personnelle de l'aliénation mentale." Illustré par 27 figures dans le texte et 10 planches hors-texte : 6 sont des gravures en couleurs et les 4 autres portent 8 photo-micrographies de l'auteur en photoglypties. Elles montrent le système nerveux normal et pathologique (paralysie générale). Provenance : En lettres dorées sur le dos : "Internat Antiquaille" et cachet répété de l'Hospice de l'Antiquaille, Lyon. Réparation un peu sommaire d'une déchirure sur les quatre derniers feuillets de table, sans aucun manque. *-------* "Besides neuroanatomical and neurological work, Luys contributed significantly to the study of neuropsychiatry. The clinical and pathological observations on mental diseases that he made while head of the Maison de santé d'Ivry were brilliantly summarized in his voluminous Traité clinique et pratique des maladies mentales published en 1881 and for which he received the prestigious Lallemand Prize of the Académie de Médecine. In this treatise, Luys underlines the close links that he thougt existed between morbid states and normal psychic activities and advocates the idea that madness was nothing else than a malfunction of brain psychological activities." ('Following Charcot, 2011, p. 130).
Nouveau recueil d'ostéologie et de myologie dessiné d'après nature

Nouveau recueil d’ostéologie et de myologie dessiné d’après nature

GAMELIN, Jacques ______ Format : In-folio. Collation : prospectus, frontispice, titre, portrait, 24 ff., 41 planches / Frontispice, titre, 12 ff., 41 planches. Reliure : Demi-veau brun. (Reliure du XIXe.). ____ Seule édition de ce splendide ouvrage illustré de deux frontispices, un portrait, 82 planches à pleine page et 11 vignettes dans le texte. EXEMPLAIRE COMPLET de toutes ses planches et du très rare PROSPECTUS. Jacques Gamelin (1738-1803), natif de Carcassonne s'était installé à Toulouse où il avait organisé un atelier de dissection en vue de l'oeuvre qu'il voulait réaliser : un monument consacré à l'ostéologie et à la myologie. Dans cet atelier, entouré de préparateurs pour la dissection, il dessinait et gravait lui-même ses compositions les plus difficiles, particulièrement les tableaux historiques et les scènes de genre, aidé par deux de ses meilleurs élèves Martin et Lavallée. " L'ostéologie montre une série de très belles compositions à l'eau-forte qui donnent à l'ouvrage toute son originalité et dont certaines représentant des scènes animées, font penser à Rembrandt et à Goya. C'est Rembrandt qui est évoqué dans le frontispice où Gamelin a réuni autour d'une table portant des pièces anatomiques, maîtres et élèves enturbannés à l'orientale. C'est Goya que font présager ces fantaisies macabres par lesquelles l'auteur s'est plu à frapper l'imagination." Tiré à 200 exemplaires, ce livre ne connut aucun succès dans le monde médical et l'auteur s'y ruina. "Cependant les peintres et les sculpteurs surent reconnaitre en Gamelin un maître du burin, un aquafortiste remarquable, et son livre est enfin sorti de l'ombre où il a été tenu pendant des années." (Hahn, Dumaitre). Des restaurations à la reliure, les pages de gardes ont été renouvellées, le frontispice de la seconde partie a subi quelues restaurations et a été doublé. Bon exemplaire. Norman 872. *-------* First edition. "Without contest the most beautiful of all anatomies for the artists and one of the most remarkable books of its time. The plates in this work are more fantastic than any other anatomy, suggesting the work of Goya, who may have known or studied with Gamelin since Gamelin taught in Rome during the time Goya was there." (Garrison-Morton 401-1).
Christ. Mar. ar. Corcy. In Psalmum "Usque quo Domine oblivisceris mei."

Christ. Mar. ar. Corcy. In Psalmum “Usque quo Domine oblivisceris mei.”

ARRIGHI, MARCELLO, Christoforo ______ Format : In-4. Collation : (32) ff., [A-D8]. Reliure : Cartonnage du XIXe. ____ Très belle impression de Ludovico Vicentino degli Arrighi et Perugino en caractères italiques, dessinés par Arrighi d'après l'écriture de chancellerie (littera cancellaresca) et gravés par Perugino. Ludovico Vicentino degli Arrighi (1475-1527) était un scribe papal. Son expérience de la calligraphie l'a conduit à rédiger en 1522 une brochure sur l'écriture manuscrite, intitulée "La Operina da imparare di scrivere littera cancellaresca", qui était le premier livre consacré à l'écriture en italiques appelée écriture de chancellerie. Il est devenu imprimeur en 1524 et créa ses propres polices italiques. Ces caractères élégants ont inspiré les caractères italiques français par la suite. très petit trou de vers dans la marge, une mouillure dans la marge intérieure, taches sur le dernier feuillet. Le texte est un commentaire de Christopho Marcello, évêque de Corfou, sur le psaume XIII. *-------* Very fine printing by Ludovico Vicentino degli Arrighi and Perugino in italic typeface design based on chancery cursive (littera cancellaresca), designed by Arrighi and cut by Perugino. Ludovico Vicentino degli Arrighi (1475-1527) was a papal scribe. His experience in calligraphy led him to create an influential pamphlet on handwriting in 1522 called 'La Operina da Imparare di Scrivere Littera Cancellaresca', which was the first book devoted to writing the italic script known as chancery cursive. He turned to printing in 1524 and designed his own italic typefaces for his work. This elegant type letter inspired later French italic types. This work is a commentary on Psalm XIII by Christophorus Marcellus, Archibishop of Corfu. USTC 840643 (all known copies in Italy).
Probleumata Arestotelis determinatia multas questiones de variis corporum humanorum disputationibus valde audientibus suaves

Probleumata Arestotelis determinatia multas questiones de variis corporum humanorum disputationibus valde audientibus suaves

PSEUDO - ARISTOTE ______ Format : In-4. Collation : (20) ff. [Signatures : A6, B4, C6, D4]. Reliure : Demi-veau brun, dos à nerfs orné. (Reliure du XIXe.). ____ Le 'Problemata Aristotelis' est un ensemble de questions et de réponses causales, principalement sur des sur la Nature et la médecine: "Pourquoi les cheveux roux blanchissent-ils plus tôt que d'autres cheveux ? Pourquoi un homme bâille-t-il quand il voit un autre bâiller ? Pourquoi est-il bon de manger du fromage après le dîner ? Pourquoi y a-t-il un si grand plaisir dans l'acte vénérien ? Pourquoi les oiseaux ne pissent pas ? " Ce texte est faussement attribué à Aristote mais serait plutot une compilation de la fin du Moyen-Age. Grande vignette gravée sur bois sur le titre et une autre à pleine page sur le dernier feuillet. Un seul exemplaire dans USTC 686816 (Bayerische Staatsbibliothek). Relié en tête : - [BUSCHE, Hermann von dem]. Autoritates Aristotelis, o[mn]i[u]m recte philosopha[n]tiu[m] facile [pri]ncipis, insu[per] & Platonis Boetij Senece Apulei Aphricani Porphirii Averroys Gilberti Porritani necnon quoru[n]dam aliorum novissime castiori studio recognite et pigmentate. [Koln, Heinrich Quentel, 1509]. In-4 de (112) pp. [Signatures : A-B6, C4, D-E6, F4, G-K6]. Le dernier feuillet a été restauré sur sa moitié extérieure mais sans manque de texte. Grande vignette sur le titre montrant un professeur devant ses élèves. Caractères gothiques. USTC 614682. Début de charnères fendillées, mais bel exemplaire. *-------* The 'Problemata Aristotelis' is a collection of causal questions and answers, mostly about natural and medical topics : "Why does red hair turn white sooner than other hair? Why does a man yawn when he sees another yawn? Why is it a good custom to eat cheese after dinner? Why is there such delight in the act of venery? Why do birds not piss ?" The attribution of these Problemata to Aristotle is spurious, but would rather be a compilation of the late Middle Ages. Ann Blair, Authorship in the popular 'Problemata Aristotelis', Early Science and Medicine (1999). Large woodcut on title and another full-page on the last page. Only one copy in USTC 686816 (Bayerische Staatsbibliothek). Bound at beginning : - ARISTOTELES. Autoritates Aristotelis, o[mn]i[u]m recte philosopha[n]tiu[m] facile [pri]ncipis, insu[per] & Platonis Boetij Senece Apulei Aphricani Porphirii Averroys Gilberti Porritani necnon quoru[n]dam aliorum novissime castiori studio recognite et pigmentate. [Koln, Heinrich Quentel, 1509]. Large title page vignette depicting teacher at lectern with 3 pupils. Printed in Gothic type. USTC 614682.