L'intersigne Livres anciens

  • Showing all 25 results

Errotika Biblion

Errotika Biblion

MIRABEAU (Honoré Gabr. Riquetti, Comte de) in 8°, de IV-192pp., pl. chagrin rouge XIXe double encadrement de dentelle et filets dorés sur les plats, dos orné, dentelle int., tr. dorées, monogramme O. C. frappé en queue, qq. taches en marge de 2 ff. sinon bel exemplaire. . Rarissime édition originale, la police l'ayant fait saisir dès sa sortie. Mirabeau composa cet ouvrage au donjon de Vincennes. C'est une oeuvre à la fois d'un libertinage le plus débridé, en même temps qu'une enquête historique et anthropologique savante sur les moeurs sexuelles depuis l'antiquité biblique, et une charge contre la morale traditionnelle et la religion. Chaque chapitre sous un titre emprunté au grec ou à l'hébreu traite d'une perversion sexuelle : onanisme, bestialité, tribadisme, mutilation sexuelle, nymphomanie. etc. On y trouve de fort curieux renseignements sur l'organisation de la pédérastie dans le Paris de l'époque. ¶ Gay II.150 "Ce livre est fort rare, on prétend qu'il n'y en a eu que 14 exemplaires distribués dans Paris, et que le reste a été saisi par la police. Son objet est de prouver que malgré la dissolution de nos moeurs, les anciens étaient beaucoup plus corrompus que nous, . de là une érudition immense et les tableaux les plus licencieux." - Pia Enfer I.413 "publiée, dit-on, à frais partagés par trois imprimeurs et libraires de Neuchâtel. " Les libraires sont L. Fauche, Favre et Vitel, ce partage explique d'ailleurs les variantes de la page de titre (ici avec un fleuron au pot et aux deux putti) - Peignot livres condamnés I.321 - Kearney Hist. of erotic literature p.80.
Les Françaises

Les Françaises, ou XXXIV Exemples choisis dans les moeurs actuelles, propres à diriger les filles, les femmes, les épouses & les mères.

RESTIF DE LA BRETONNE (N.) 4 vol. in 12, de 272pp. 312pp. 312pp. & 324 pp., ill. de 34 planches gravées h.t. de Binet, auxquelles ont été rajoutées 5 gravures en double dans un meilleur tirage, fine reliure pastiche pl. veau blond moderne genre 18e, dos orné, p. de t. rouge et verte, couv. grise d'origine cons., bel exemplaire à toutes marges, qq. ff. lég. brunis, bien complet des 8 ff. non chiffrés in fine donnant la table de Contemporaines et la liste des livres de l'auteur. Edition originale rare. Ce recueil de 34 nouvelles s'inscrit dans le cycle des "Contemporaines" mettant en scène les différentes étapes de la vie d'un femme. L'auteur y a aussi inscrit différentes digressions qui sont autant d'essais : sur le luxe, l'éducation, les romans, les spectacles, ainsi que deux pièces de théâtre. Restif avait exigé que l'illustrateur représentât les jeunes filles et les garçons comme des poupées à ressort. On retrouve la prédilection de ce dernier pour les petits pieds et la finesse des tailles des femmes. Le portrait de Grimod de La Reynière est particulièrement ressemblant parmi les convives de la planche "La Femme d'ivrogne". ¶ Cohen p 87 - Paul Lacroix Bibliographie de Restif p.243 " Cet ouvrage est fort rare. les figures, la plupart gravées finement. parmi lesquelles se trouvent de nombreux portraits authentiques " - Rives Childes Restif p.296 "Nous avons maintenant que c'est précisément Binet qui a dessiné les estampes des Françaises." - Courbin, Catalogue Restif, Lie Rousseau-Girard, no 1434 "Restif prophétise tout à la fois la Révolution, et les réformes à venir au XIXe et XXe siècles."
Catalogue des chevaliers

Catalogue des chevaliers, commandeurs et officiers de l’ordre du Saint-Esprit, avec leurs noms et qualités, depuis l’institution jusqu’à présent

POULLAIN DE SAINT-FOIX (Germain Fr.) in folio, de 4ff.-IV 568 pp., ill. d'un front. gravé par L. Cars d'après Boucher, de 79 vignettes, fleurons & lettres ornées in t. d'après Gravelot, et de 880 blasons gravé à mi-page (un pour chaque chevalier), pl. veau marbré époque, dos orné de caissons au fer à la croix et à la colombe de l'ordre, plats orné d'un large médaillon central à la colombe du St Esprit entouré du collier de l'ordre, avec dans les angles un H couronné répété, tr. dorées, (Bonnet). qq. ff. lég. brunis sinon bel exemplaire dont le dos a été finement restauré et remonté. Très beau tirage de luxe sur papier fort. L ordre du Saint-Esprit , fondé le 31 décembre 1578 par Henri III, fut pendant deux siècles et demi l ordre de chevalerie le plus prestigieux de la monarchie française. Tous les chevaliers du Saint-Esprit étaient faits chevalier de l'ordre de Saint-Michel avant leur réception et portaient de ce fait le titre de « chevaliers des ordres du roi ». Supprimé en 1791, l ordre fut rétabli en 1814, et Charles X en restaura les cérémonies. A partir de 1830, délaissé par le roi Louis-Philippe, il devint un ordre dynastique, seulement porté par divers prétendants au trône de France. ¶ Saffroy 4919 "Ouvrage d'un grand luxe typographique et qui se présente toujours dans une reliure décorée de la colombe du St Esprit sur les plats et d'H couronnés dans les angles, reliure due au relieur Bonnet" - cf. Olivier, Hermal et Roton fers n°2494 - 2495 et 2496 .
Relation d'un voyage en Angleterre

Relation d’un voyage en Angleterre, Où sont touchées plusieurs choses, qui regardent l’estat des Sciences et de la Religion, et autres matières curieuses

SORBIERE (Samuel)] petit in 12, de 4ff. 180pp. 2ff., ill. d'un planche gravée se dépl., pl. maroquin à grain long Lavallière XIXe, dos finement orné, triple encadrement doré sur les plats avec fleurons d'angles, dent. int., tr. dorées. Bel exemplaire dans une fine reliure. (ex-libris Charles Pieters de Gand, célèbre bibliographe auteur des Annales de l'imprimerie elzévirienne, 1858) Jolie édition imprimée à Amsterdam et quelque fois considérée comme elzévirienne (Brunet V, 455). Elle comporte la sphère d'A. Wolfgang utilisée semble t-il dans l'officine de Warnaer (Rahir 2288). Ce voyage le médecin libertin érudit protestant Samuel Sorbière (1615-1670) le fit en 1663-64. Traducteur de Thomas More et de Hobbes, il est le promoteur de Gassendi. Cette intéressante relation lui permet de rendre hommage à Monconys et surtout à Hobbes, mais aussi aux travaux de R. Moray et de R. Boyle au sein de la Royal Society. Le livre bien qu'anglophile est assez polémique, et il offensa la Cour d'Angleterre et du Danemark égratignées dans plusieurs passages. Il fut condamné et une lettre de cachet exila Sorbière pendant quelques temps à Nantes. Il s'empoisonne en 1670. Haag IX, 289 - Pintard libertinage érudit p.334/348 et p.552/558 - Willems n°1760 distingue deux tirages "quoiqu'en dise Brunet ni l'un ni l'autre n'appartiennent aux presses elzéviriennes"
Traité de Médecine Légale et d'Hygiène

Traité de Médecine Légale et d’Hygiène, ou de Police de Santé, Adapté aux codes de l’Empire Français, et aux connaissances actuelles. A l’usage des gens de l’Art, de ceux du Barreau, des Jurés et des Administrateurs de la santé publique. augmentée de deux tiers.

FODERE (Dr. F.E.) 6 vol. in 8°, qq. tableaux se dépl., demi-veau blond époque à petits coins vélin, p. de t. vertes, plats papier vert, bel exemplaire. Seconde et meilleure édition entièrement revue et augmentée. Cet ouvrage du célèbre aliéniste a d'abord paru en 1799 sous le titre "Les lois éclairées par les sciences physiques ou traité de médecine légale et hygiène publique", en 3 volumes. Fodéré a travaillé 17 ans sur cette nouvelle édition (préface) : "J'ai travaillé 17 ans sur l'édition que je publie aujourd'hui. J'ai cherché à corriger par la réflexion, par l'expérience, par la lecture des bons auteurs, par la fréquentation des ministres de la justice et des habiles jurisconsultes, les défauts nombreux de ma première production." Médecine légale mixte, de l'âge de la puberté, du développement graduel de la raison, questions relatives à la minorité, questions d'identité, de la durée relative et absolue de la vie, de la folie habituelle et périodique, de la folie temporaire, des nullités du mariage, de la fausse grossesse, des signes de la mort du foetus dans le sein maternel, des signes de la certitude de la mort, morts apparentes, maladies feintes, empoisonnements, narcotisme, signes des blessures, attentats aux moeurs, de la séduction et enlèvement de mineurs, de l'infanticide, du crétinisme, hygiène publique, dégénération physique, des maladies épidémiques, de la police de santé des camps et des vaisseaux etc. Garrison Morton 1734 "This important publication was for many years the authoritative text-book on [legal medicine and public hygiene] in France." - Hirsch, II, p.391 - Waller 3098 - Wellcome, III, p.36 - Semelaigne I.108.
Cours Théorique et Pratique de Matière Médicale - Thérapeutique sur les Remèdes Altérans

Cours Théorique et Pratique de Matière Médicale – Thérapeutique sur les Remèdes Altérans, Recueilli et mis au jour . par J. Seneaux, suivi d’un Cours de Remèdes Évacuans.

BARTHEZ (P.J.) 2 vol. in 8°, de LXIII-537pp. 3ff. & 437pp. 2ff., demi-maroquin vert à grain long, dos lisse orné de fleurons et caissons dorés, tr. jaunes, bel exemplaire frais avec un envoi de J. Séneaux à son collègue le Dr. P.J. Roucher ". praticien distingué, comme témoignage de mon estime la plus haute" (envoi en partie tronqué par le relieur) Edition originale posthume du cours de matière médicale de P.J. Barthez, éminent théoricien du vitalisme, qui a fait beaucoup pour la méthodologie en thérapeutique. Sa doctrine reste éminente sur le plan méthodique et analytique. Ses succès comme professeur donnèrent un nouveau lustre à l?école de médecine de Montpellier, il y exerça pendant 20 ans. On sait aussi qu'il ne professait jamais deux fois le même cours. La sémiotique de Barthez, ou science des indications, ne s'attache pas seulement à la lecture des signes de la maladie, mais aussi à la saisie du naturel du malade, c'est-à-dire à son tempérament. Dezeimeris, II-277 - cf. Dulieu (L.) Paul-Joseph Barthez, Revue d'hist. des sciences. 1971, T24 n°2. - DSB I.479 "One important aspect of his new science was the development of clinical teaching and research. learning the principles of physiology as they manifest in the whole living body."
Les Jésuites chassés de la Maçonnerie

Les Jésuites chassés de la Maçonnerie, Et leur poignard brisé par les Maçons. (I- la Maçonnerie écossaise comparée avec les trois professions et le secret des Templiers du 14° siècle. II- Mêmeté des quatre v?ux de la compagnie de S. Ignace et des quatre grades de la Maçonnerie de S. Jean).

BONNEVILLE (Nicolas de)] 2 parties in 8°, de 4ff. 4pp. 148 pp., 4ff. 136 pp. et 54pp. 1f., ill. d'une planche emblématique gravée h.t., rel. en 1 vol. demi-vélin époque à petis coins, plats papier vert, pièce de titre papier, rousseurs et mouillure claire. Bon exemplaire, un des rares complet de la planche de N. Ransonnette représentant "le poignard des Jésuites retrouvé dans les ténèbres" qui manque la plupart du temps; édition avec pagination séparée pour le texte de Prichard. Rarissime ouvrage maçonnique, certainement l'un des plus rares, car en grande partie détruit. En effet, La Mère Loge Ecossaise fut tellement irritée par cet ouvrage qu'elle le brûla le 13 juin 1788. L'auteur y accuse ouvertement les Jésuites d'être les fameux Supérieurs Inconnus et ceci à grand renfort de preuves numérologiques et cryptographiques très curieuses. Transportés en Ecosse par Marie Stuart, les "Adonhiramites" profitèrent des troubles du règne de Charles Ier pour s'infiltrer en Angleterre et dans toute l'Europe. La restauration des Stuart fut bien le règne des Jésuites et ce fut de leur 7° collège "d'Hérodon" que sortit la condamnation de Charles Ier d'Angleterre et de Louis XVI, ainsi que le démontre savamment Grasset d'Orcet dans son étude détaillée de la planche emblématique (cf. "le pacte de famine" in Revue Britannique, Nov. 1890). Ce dernier pense d'ailleurs que l'auteur de cet ouvrage ne serait pas Nicolas de Bonneville mais bien plutôt le fameux Abbé Sicard bienfaiteur des sourds-muets. D'ailleurs l'abbé Le Franc dans la "conjuration contre la religion catholique et les Souverains" distingue très nettement le Bonneville président du cercle social de l'auteur des "Jésuites chassés de la maçonnerie.". Les 2 parties de cet ouvrage sont suivies de la réimpression du très rare texte de Samuel Prichard "Masonry dissected." présenté comme "le plus ancien Rituel des loges maçonniques en Angleterre", et que la Grande Loge de Londres en 1783 avait refusé de publier. Signalons qu'il y a 2 tirages très différents sous la même date, et que les exemplaires avec pagination séparée pour le texte de Prichard semblent être du 1er tirage. Fesch col.177 - Wolfstieg n°34-808 - Dorbon 5490 "Très curieux ouvrage, certainement l'un des plus rares sur la Franc-Maçonnerie." - Grasset d'Orcet "le pacte de famine" in Matériaux cryptographiques, P. B.Allieu 1979 - Cat. maç. de la Bibl. de Lyon n°146.
Le Decameron

Le Decameron, De Messire Iehan Bocace florentin, nouvellement traduict d’italien en fràçoys par Maistre Anthoine Le Maçon còseiller du Roy & tresorier de l’extraordinaire de ses guerres.

BOCCACE (J.) in 12, de 16 ff. & 359 ff. (exemplaire sans le dernier f. blanc et sans les 2 ff. d'errata), illustré de 10 belles vignettes à pleine page dans de grands encadrements, pl. veau époque estampé à froid de motifs floraux en encadrement, bel exemplaire dans sa reliure XVIe estampée. Rare seconde édition illustrée de la célèbre traduction de Le Maçon, restée inégalée par son charme et sa fidélité, et réalisée à la demande de la Reine de Navarre. L'illustration se compose d'un titre gravé dans un encadrement fleuri et d'une suite de 10 vignettes avec encadrements dans le style de l'école de Fontainebleau, ainsi que de jolies lettrines à fond criblé. On attribue souvent l'exécution de ces vignettes, qui ornaient déjà la première édition publiée aussi par Roffet en 1545, à Étienne Delaune. Dans cette édition, elles sont agrémentées de nouveaux encadrements de quatre blocs gravés contenant la marque d'Étienne Roffet. Brunet I.1006 "Toutes ces anciennes éditions de la traduction d'Antoine Le Maçon sont entières, et c'est un avantage que n'ont pas les éditions plus récentes. Ces petites éditions sont recherchés." - Gay I. 830 "Les cent histoires du Décaméron sont très variées, écrites dans un style très pur, qualités rares alors. Aussi ce livre obtint-il un grand succès." - Brun illustré Renaissance p.136 - Mortimer Harvard French XVI cent. n°106 (pour l'édit. de 1545) - Brunet I.1006.