last 24 hours
last 7 days
last 30 days
older than 30 days

LIBRAIRIE CHAMONAL

method-draw-image (23)

Curiosités et anecdotes sur la flagellation.

VILLIOT (Jean de) La cour martiale de miss Fanny Hayward. - Le knout. - La flagellation en Russie. - Après le bal. - Les prisons en Sibérie. - La flagellation pénale. - les "étrangleurs" et la flagellation. - La flagellation en Orient. - Les punitions dans l'armée anglaise. - Historique du bâton. - La flagellation dans l'art. - La flagellation des forçats en Australie, etc., etc. Paris, Librairie des bibliophiles [Charles Carrington], 1900, in-8, demi-chagrin noir, dos à nerfs, tête mouchetée [Rel. moderne], première couverture conservée. 4 ff.n.ch., pp. IX-XX, 431 pp., un f.n.ch. de table. Tirage limité à 500 exemplaires. Un seul exemplaire au CCF (BnF). Pia ne cite pas notre tirage, l'ouvrage qui s'en rapproche le plus dans sa bibliographie étant Les Curiosités de la flagellation, suite de faits et d'anecdotes recueillies par un amateur flagellant, et paru à la fausse adresse de Londres en 1880. Jean de Villiot est de toutes façons un pseudonyme utilisé par plusieurs auteurs de l'écurie Charles Carrington, et notamment Hugues Rebell (également un pseudonyme pour Georges Grassal de Choffat, 1867-1905). Notre texte appartient à une série de monographies pseudo-érotiques intitulée "La flagellation à travers le monde", et qui comprend, outre notre titre les recueils suivants : Étude sur la Flagellation en France et en Angleterre au point de vue médical et historique (1898) ; Étude sur la Flagellation à travers le monde, aux points de vue historique, médical, religieux, domestique et conjugal, avec un exposé documentaire de la flagellation dans les écoles anglaises et les prisons militaires (1901) ; En Virginie. Episode de la guerre de Sécession. Précédé d'une étude sur l'esclavage et les punitions corporelles en Amérique et suivi d'une Bibliographie raisonnée des principaux ouvrages français et anglais sur la flagellation (1901).
method-draw-image (23)

2 lettres autographes signées

SMITH (William) à Alexandre Vattemare. Saturday evening [and] Tuesday [Québec, 1841], 2 pp. in-8, en anglais, adresses . Dictionnaire biographique du Canada, t. VII (Smith) et t. IX (Vattemare). Invitations destinées au célèbre philanthrope lors de son passage à Québec. Magistrat, homme politique et historien canadien, William Smith (1769-1847) est connu pour avoir publié History of Canada (1815) et Continuation of the history of the province of New York (1826), ce dernier ouvrage faisant suite à celui de son propre père. Il est considéré comme un pionnier dans les recherches historiques concernant le Canada. Il écrit ici au philanthrope français Alexandre Vattemare, qui effectuait à cette époque un voyage en Amérique du Nord, pour l?inviter à passer une soirée chez lui, ou à venir prendre le café : « My family and myself are most anxious than the pleasure of your company and of you cannot share time to dine with us, perhaps it may be now agreeable to pass an evening in our family circle? » (Saturday evening). « We are most anxious to have the pleasure of seeing you any evening : and if in Friday next you should not be better engaged, will you take your coffee with us. We shall be almost quite alone? » (Tuesday). Alexandre Vattemare (1796-1864) est à l?origine du premier système d?échanges culturels international, à partir de livres ou d?objets en double détenus par les bibliothèques et les musées. En 1839, il partit pour les Etats-Unis afin de proposer son système ; en octobre 1840, il était à Montréal et, en février 1841, à Québec. Il était aussi ventriloque et se produisait dans des spectacles à grand succès, tant en Europe qu?en Amérique. Sa collection d?autographes fut vendue à Paris en 1865. On joint un fragment de lettre autographe signée de Dominick Daly (1798-1868), secrétaire de la province pour le Canada-Est et membre du Conseil exécutif (1844, 2 pp. in-16 oblong).