Les Aventures du Roi Pausole. Illustrations en couleurs par Brunelleschi. - Rare Book Insider
Les Aventures du Roi Pausole. Illustrations en couleurs par Brunelleschi.

[BRUNELLESCHI (Umberto)] - LOUYS (Pierre).

Les Aventures du Roi Pausole. Illustrations en couleurs par Brunelleschi.

P., L'Estampe Moderne, 1930, 1 vol. in-4° (270 x 195 mm), reliure postérieure en plein maroquin bleu, dos lisse, auteur, titre, illustrateur et date dorés, tête dorée, gardes et contreplats de daim bleu ciel, couvertures conservées, chemise à dos et rabats de même maroquin, étui bordé, (TH. ROUX), de (4) ff. ( faux-titre avec justificatif au verso, titre et 2 ff. bl.) - 324 pp. - (4) ff. (fin de la table, achevé d'imprimer et 2 ff. bl). La première couverture a été reliée après la page de titre.Légères brunissures sur les bords de la couverture, très bel exemplaire.: 1930
  • $5,013
17 illustrations d'Umberto BRUNELLESCHI, (1 frontispice, 8 hors-textes et 8 in-textes), gravées par l'aquafortiste Gorvel, les gravures au trait ont été tirées en noir par Adolphe Valcke et mises en couleurs par le maître du pochoir Jean Saudé. L'impression typographique a été confiée à l'imprimerie Coulouma à Argenteuil.Tiré à 499 exemplaires + 25 H.C., 1 des 5 exemplaires hors-commerce sur Japon Impérial (N°I) comportant une suite en noir des hors-textes et entêtes de chapitres, signée au crayon par l'artiste.On y joint sur feuillets volants, le bulletin de souscription, 4 pp. in-4°, dont 1 hors-texte, légèrement froissé.Du très grand Brunelleschi, le rendu des couleurs est absolument époustouflant sur Japon Impérial, digne des dessins originaux, MAGNIFIQUE.Réf. biblio. : Carteret IV-250 : "Edition recherchée et cotée" - Monod, 7371.
More from Bouquinerie Aurore
book (2)

Loto animé comique et amusant.

Très rare ensemble de 19 planches lithographiques aquarellées contrecollées sur carton fort (215 x 120 mm). Chacune possède 4 éléments mobiles maintenus par des attaches parisiennes permettant de cacher ou dévoiler les différents numéros du loto.Edité par Mauclair et Dacier vers 1900, ce jeu était proposé en boîte illustrée (non présente ici) en 4 versions : 6, 12, 18 ou 24 cartons. Notre ensemble faisait donc partie de la boîte la plus complète.Nous disposons des cartons suivants : - 3. Le désespoir de la Mère Michel - 4. La nouvelle Lune (petites épidermures de surface)- 5. Les Marchandes des Halles - 6. Excès de vitesse (petites épidermures de surface)- 7. Cambrioleurs et Gendarmes (petites épidermures de surface)- 8. Noir et blanc (3 sujets animés d'origine pour cette carte, petites épidermures de surface)- 9. Le Loup garou (manque un accessoire au bout d'une main)- 10. Concert interrompu- 12. Une leçon de politesse (très petites épidermures de surface et manque un accessoire au bout de la trompe de l'éléphant)- 13. Inconvénients de la peinture en plein air (petite restauration sur la palette du peintre)- 14. Les plaisirs du patinage- 15. Des dangers de la Photographie au désert- 18. Il est vrai qu'il a tué père et mère ! Mais songez Messieurs qu'il est orphelin !! (manque une balance)- 19. Un carambolage malheureux- 20. Assaut de boxe mouvementé- 21. L'Accord parfait chez nos députés (planche d'actualité !!!)- 22. Une famille bien unie (manque 2 accessoires aux bouts des bras du couple)- 23. Vengeance réciproque- 24. La farce en pleine eau
book (2)

Les Amies – Filles.Treize pointes sèches rehaussées en couleurs et culs-de-lampe par Gustave Buchet.

13 somptueuses pointes sèches Art déco, flirtant avec le Cubisme, de Gustave Buchet, enluminées par Saudé, protégées par des serpentes légendées, vignette en couverture répétée en page de titre et 15 culs-de-lampe tirés en bistre.Tiré à 485 exemplaires numérotés, 1 des 425 sur sur vélin Holland Van Gelder Zonen (N°349).Magnifique réalisation du peintre vaudois, actif à Paris durant l'entre-deux-guerres, marqué par le futurisme puis le purisme, dans une somptueuse reliure modelée érotique de Louis Dézé.Louis François Etienne Dézé (1857-1930), sellier, libraire et relieur français. Il était spécialisé dans les oeuvres en cuir repoussé, reliures modelées et teintées. Ces réalisations sont présentes dans les bibliothèques de quelques bibliophiles, tels Octave Uzanne. Il a travaillé avec son fils, Paul Louis Dézé (18887-1946), aussi libraire et restaurateur de livres. Ses réalisations font très certainement partie des reliures les plus originales de son époque.Réf. biblio. : Carteret, IV - 392 - Osterwalder, Dictionnaire des illustrateurs, 1905-1963, p.287 : "(.)Par la suite, il se laissera influencer par le cubisme et c'est dans cette période que se situe le meilleur de son uvre graphique et illustratrice" - Paul-André Jaccard, Gustave Buchet, accusé de peindre, Fondation Gustave Buchet / Cinq Continents, 2022.
L'Ecclésiaste

L’Ecclésiaste, un temps pour tout. Traduit de l’hébreu par Ernest Renan Eaux-fortes et Lithographies originales de Olivier Debré.

7 eaux-fortes, toutes à double page, et 2 lithographies originales (une en couverture et une en frontispice à double page) de Olivier Debré. Edition limitée à 210 exemplaires, tous sur Vélin d'Arches, 1 des 180 réservés aux Sociétaires (N°78, imprimé pour Monsieur Philippe Bocquet), cachet de la signature de l'artiste au justificatif.Le texte composé en caractère Garamond de corps 24 a été imprimé par Pierre Jean Mathan et Pascal Duriez à Issy-les-Moulineaux. Le tirage des eaux-fortes originales a été confié à l'Atelier Lacourière et Frélaut. L'impression des lithographies originales a été assurée par Jean-Michel Machet, Atelier Art Estampe à Gentilly. L'emboîtage, orné d'une empreinte d'Olivier Debré, a été réalisé par Dermont-Duval à Paris.Il est joint à l'exemplaire :- Le menu du déjeuner du lundi 26 avril 1999 au Musée Bourdelle à Paris, donné à l'occasion de la présentation de l'ouvrage. Il est illustré d'une lithographie originale à double page de Olivier Debré.- Un livret de 33 pp., illustré, « Les Amis du Livre Contemporain : Le Livre Contemporain et les Bibliophiles Franco-Suisses La Amis Bibliophiles Les Centraux Bibliophiles et leurs Amis Le Cercle Grolier ».- Un courrier imprimé du Président des Amis du Livre Contemporain, Yves Benoit-Cattin, expliquant qu'en raison d'un incident de santé de Olivier Debré, l'ouvrage est livré sans le justificatif de tirage, pas encore signé par l'artiste, et qu'il sera à retirer ultérieurement à la Librairie Blaizot. L'artiste étant décédé avant la parution de l'ouvrage, la signature au justificatif sera finalement remplacée par un cachet.
book (2)

La Gazette du Bon Ton – Art – Modes & Frivolités – Lucien Vogel, Directeur. N°4 – 1922 – 5e année. (NUMERO COMPLET).

[PREJELAN - BRISSAUD (Pierre) - BENITO - BARBIER (George) - MARTY (André) - SIMEON - THAYAHT - LEPAPE (Georges)] - VOGEL (Lucien), directeur. 8 planches hors texte (pl. 25 à 32), coloriées au pochoir, de Préjelan, Pierre Brissaud, André Marty, George Barbier, Benito, Siméon, Thayaht et Georges Lepape pour des créations de Jeanne Lanvin, Worth, Beer, Paul Poiret, Martial et Armand, Lus et Befve, Madeleine Vionnet, Larsen, Kriegck - 8 Croquis hors texte, coloriés au pochoir "Costumes tailleur de Fantaisie" (Croquis N°XXV à XXXII). Il est annoncé dans la table : "Mobiliers (encartage), Maison Carlhan", absent ici, c'est normal, cet encartage a finalement été fourni dans le N°5 de la même année.Articles illustrés en couleurs: Les masculines, de Roger Boutet de Monvel, dessins de Bernard Boutet de Monvel - Chapeaux de Camille Roger, de Vaudreuil, dessins de Georges Lepape - Du bijou unique ou voyage du solitaire, de Gérard Bauër, dessins de Marcel Vertès - Armorial des écrivains français, quelques poètes, de Jean de Bonnefon, dessins de Gaston Joubert de Bussy - Cheveux, de Jeanne Ramon-Fernandez, dessins d'André Marty - Portrait de Casanova, de George Barbier, dessins de Charles Martin - Costumes tailleur de fantaisie, croquis du Bon Ton - La mode et le Bon Ton, de J.R.-F. Numéro bien complet."La Gazette du Bon Ton "Art, Goût, Beauté" est une revue de mode fondée à Paris en 1912 par Lucien Vogel. Elle a paru jusqu'en 1925, avec une interruption de 1916 à 1920, soit 69 livraisons. Elle comprend 573 planches coloriées au pochoir et 148 croquis représentant des modèles de couturiers. Chaque fascicule constitue un album de luxe, imprimé sur beau papier en Cochin, caractère totalement nouveau à l'époque. De nombreux artistes y ont collaboré : Guy Arnoux, Léon Bakst, George Barbier, Benito, Pierre Brissaud, Boutet de Monvel, Umberto Brunelleschi, Chas Laborde, Jean-Gabriel Domergue, Raoul Dufy, Édouard Halouze, Alexandre Iacovleff, Jean Emile Laboureur, Georges Lepape, Charles Loupot, Charles Martin, André-Edouard Marty Ces artistes, inconnus pour la plupart lorsque Lucien Vogel fait appel à eux, imposeront une nouvelle image de la femme. Ils garderont de leur collaboration à cette revue un socle esthétique commun et exposeront leurs uvres sous le nom de Collaborateurs de la Gazette du bon ton. Les planches représentent les robes des créateurs de l'époque : Lanvin, Doeuillet, Paquin, Poiret, Worth, Vionnet, Doucet. Certaines planches ne figurent aucun modèle réel, mais seulement l'idée que l'illustrateur se fait de la mode du jour. [] La naissance de la Gazette du bon ton est un événement dans l'histoire de l'édition de mode. C'est la première revue qui allie souci esthétique, exigence de beauté et d'unité plastique." (Sources Wikipédia).
  • $500
book (2)

La Gazette du Bon Ton – Art – Modes & Chronique – Jean Labusquière, Directeur. N°10 – Juin 1924 – 6e année. (NUMERO COMPLET).

[LEPAPE (Georges) - MARTY (André E.) - BARBIER (George) - THAYAHT] - LABUSQUIERE (Jean), directeur. 6 planches hors texte (pl. 53 à 58), coloriées au pochoir, de Georges Lepape, André E. Marty (2), Thayaht et George Barbier (2), pour des créations de Jeanne Lanvin, Max-A. Leroy, Paul Poiret, Madeleine Vionnet, Worth et Marthe Collot. Articles illustrés en couleurs : Les environs de Paris (Texte de Saint-Maurice, dessins de Galanis) - Multiflor (Masson, Elen Smith) - Montmartre-Hier (George Barbier, Chas Laborde) - Quarante Chevaux contre un (James de Coquet, Pierre Mourgue) - Les Délassements bourgeois (Maurice Van Moppès) - Un air embaumé (Jason, Zyg Brunner) - De celle du Pape à celles de Jocelyne (Faure-Biguet, Mourgue) - Dolly et l'Atlantide (Faure-Biguet, Pierre Brissaud) - La Chronique de Paris (avec illustrations en couleurs et en noir à pleine page de Maurice Van Moppès, Jacques Demachy, Roger Chastel). Numéro bien complet."La Gazette du Bon Ton "Art, Goût, Beauté" est une revue de mode fondée à Paris en 1912 par Lucien Vogel. Elle a paru jusqu'en 1925, avec une interruption de 1916 à 1920, soit 69 livraisons. Elle comprend 573 planches coloriées au pochoir et 148 croquis représentant des modèles de couturiers. Chaque fascicule constitue un album de luxe, imprimé sur beau papier en Cochin, caractère totalement nouveau à l'époque. De nombreux artistes y ont collaboré : Guy Arnoux, Léon Bakst, George Barbier, Benito, Pierre Brissaud, Boutet de Monvel, Umberto Brunelleschi, Chas Laborde, Jean-Gabriel Domergue, Raoul Dufy, Édouard Halouze, Alexandre Iacovleff, Jean Emile Laboureur, Georges Lepape, Charles Loupot, Charles Martin, André-Edouard Marty Ces artistes, inconnus pour la plupart lorsque Lucien Vogel fait appel à eux, imposeront une nouvelle image de la femme. Ils garderont de leur collaboration à cette revue un socle esthétique commun et exposeront leurs uvres sous le nom de Collaborateurs de la Gazette du bon ton. Les planches représentent les robes des créateurs de l'époque : Lanvin, Doeuillet, Paquin, Poiret, Worth, Vionnet, Doucet. Certaines planches ne figurent aucun modèle réel, mais seulement l'idée que l'illustrateur se fait de la mode du jour. [] La naissance de la Gazette du bon ton est un événement dans l'histoire de l'édition de mode. C'est la première revue qui allie souci esthétique, exigence de beauté et d'unité plastique." (Sources Wikipédia).
  • $389
La Gazette du Bon Ton - Art - Modes & Frivolités - Lucien Vogel

La Gazette du Bon Ton – Art – Modes & Frivolités – Lucien Vogel, Directeur. N°10 – 1921 – 4e année. (complet des 8 planches).

[BONFILS (Robert) - SIMEON - LEPAPE (Georges) - MOURGUE (Pierre) - MARTY (André-Edouard) - BRISSAUD (Pierre) - BARBIER (George)] - VOGEL (Lucien), directeur. 8 planches hors texte (pl. 73 à 80), coloriées au pochoir, de Robert Bonfils - Siméon - Georges Lepape - Pierre Mourgue - André-Edouard Marty (2) - Pierre Brissaud - George Barbier pour des créations de Paul Poiret, Worth, Doeuillet, Beer, Jeanne Lanvin.Articles illustrés en couleurs: - Promenades et paysages romantiques (texte de Marcel Astruc, dessins de Charles Martin) - Petit panorama (Célio, Pierre Mourgue) - Armorial des écrivains français (Jean de Bonnefon, Gaston Jouvert de Bussy) - Souliers (J.R.F., Grangier) - Vingt ans après (Gérard Bauër, Roger Chastel) - Babys à la mode (Nicolas Bonnechose, M.-M. Barratin) - Qu'est-ce qu'Amour (Georges Cécil, Charles Martin). "La Gazette du Bon Ton "Art, Goût, Beauté" est une revue de mode fondée à Paris en 1912 par Lucien Vogel. Elle a paru jusqu'en 1925, avec une interruption de 1916 à 1920, soit 69 livraisons. Elle comprend 573 planches coloriées au pochoir et 148 croquis représentant des modèles de couturiers. Chaque fascicule constitue un album de luxe, imprimé sur beau papier en Cochin, caractère totalement nouveau à l'époque. De nombreux artistes y ont collaboré : Guy Arnoux, Léon Bakst, George Barbier, Benito, Pierre Brissaud, Bernard Boutet de Monvel, Umberto Brunelleschi, Chas Laborde, Jean-Gabriel Domergue, Raoul Dufy, Édouard Halouze, Alexandre Iacovleff, Jean Emile Laboureur, Georges Lepape, Charles Loupot, Charles Martin, André-Edouard Marty Ces artistes, inconnus pour la plupart lorsque Lucien Vogel fait appel à eux, imposeront une nouvelle image de la femme. Ils garderont de leur collaboration à cette revue un socle esthétique commun et exposeront leurs uvres sous le nom de Collaborateurs de la Gazette du bon ton. Les planches représentent les robes des créateurs de l'époque : Lanvin, Doeuillet, Paquin, Poiret, Worth, Vionnet, Doucet. Certaines planches ne figurent aucun modèle réel, mais seulement l'idée que l'illustrateur se fait de la mode du jour. [] La naissance de la Gazette du bon ton est un événement dans l'histoire de l'édition de mode. C'est la première revue qui allie souci esthétique, exigence de beauté et d'unité plastique." (Sources Wikipédia). Réf. biblio. : Colas 1202.
  • $333
La Gazette du Bon Ton - Art - Modes & Frivolités - Jean Labusquière

La Gazette du Bon Ton – Art – Modes & Frivolités – Jean Labusquière, Directeur. 7e année – N°5 – 1924-1925. (NUMERO COMPLET).

[MARTY (André E.) - BARBIER (George) - CHASTEL (Roger) - LEPAPE (Georges) - RUEG (Madeleine) - GOUDIACHVILI (Lado) - DEMACHY (Jacques)] - LABUSQUIERE (Jean), directeur. 9 planches hors texte (pl. 34 à 42), coloriées au pochoir, de André E. Marty, George Barbier, Roger Chastel, Georges Lepape, Madeleine Rueg, Lado Goudiachvili (3) et Jacques Demachy, pour des créations de Jeanne Lanvin, Worth, Madeleine Vionnet et Paul Poiret. Articles illustrés en couleurs : - La Pavlova (textes de George Barbier, dessins d'André Marty) - Sue quelques marches de grès gris (Lucien Farnoux-Reynaud, Montbrun) - La vie en bleu (James de Coquet, Jean Grangier) - Riviera (Gérard Bauër, Roger Chastel) - La vie intérieure (Coriandre, Grangier) - Terre d'Afrique ! (Faure-Biguet, Hubert Giron) - Histoire de l'Orient (Georges-Armand Masson, Lado Goudiachvili) - Le langage des tissus (Jason, L'Hom) - Dans leurs petits souliers (Clergé, Grangier) - La mode et le Bon Ton (Clergé).Numéro bien complet."La Gazette du Bon Ton "Art, Modes & Frivolités" est une revue de mode fondée à Paris en 1912 par Lucien Vogel. Elle a paru jusqu'en 1925, avec une interruption de 1916 à 1920, soit 69 livraisons. Elle comprend 573 planches coloriées au pochoir et 148 croquis représentant des modèles de couturiers. Chaque fascicule constitue un album de luxe, imprimé sur beau papier en Cochin, caractère totalement nouveau à l'époque. De nombreux artistes y ont collaboré : Guy Arnoux, Léon Bakst, George Barbier, Benito, Pierre Brissaud, Bernard Boutet de Monvel, Umberto Brunelleschi, Chas Laborde, Jean-Gabriel Domergue, Raoul Dufy, Édouard Halouze, Alexandre Iacovleff, Jean Emile Laboureur, Georges Lepape, Charles Loupot, Charles Martin, André-Edouard Marty Ces artistes, inconnus pour la plupart lorsque Lucien Vogel fait appel à eux, imposeront une nouvelle image de la femme. Ils garderont de leur collaboration à cette revue un socle esthétique commun et exposeront leurs uvres sous le nom de Collaborateurs de la Gazette du bon ton. Les planches représentent les robes des créateurs de l'époque : Lanvin, Doeuillet, Paquin, Poiret, Worth, Vionnet, Doucet. Certaines planches ne figurent aucun modèle réel, mais seulement l'idée que l'illustrateur se fait de la mode du jour. [] La naissance de la Gazette du bon ton est un événement dans l'histoire de l'édition de mode. C'est la première revue qui allie souci esthétique, exigence de beauté et d'unité plastique." (Sources Wikipédia). Réf. biblio. : Colas 1202.8 planches hors texte (pl. 17 à 24), coloriées au pochoir, André E. Marty, Georges Lepape, M. Rueg, George Barbier (2), Zinoview, Charles Loupot et Planas pour des créations de Jeanne Lanvin, Max-A. Leroy, Worth, Madeleine Vionnet, Pérugia, Marthe Callot.
  • $445
La Gazette du Bon Ton - Art - Modes & Chronique - Jean Labusquière

La Gazette du Bon Ton – Art – Modes & Chronique – Jean Labusquière, Directeur. N°9 – Mai 1924 – 6e année. (NUMERO COMPLET).

[LEPAPE (Georges) - MARTIN (Charles) - MARTY (André E.) - MOURGUE (Pierre) - BARBIER (George) - THAYAHT] - LABUSQUIERE (Jean), directeur. 6 planches hors texte (pl. 47 à 52), coloriées au pochoir, de Georges Lepape, Charles Martin, André E. Marty (c'est celle-ci qui est épidermée), Pierre Mourgue, Thayaht et George Barbier, pour des créations de Jeanne Lanvin, Max-A. Leroy, Paul Poiret, Madeleine Vionnet, Worth. Articles illustrés en couleurs : Muguet de Mai par Franc-Nohain - Ida Rubinstein (texte de George Barbier, Dessins d'André Marty) - Coup d'oeil sur les choses d'ici-bas (Faure-Biguet, Pierre Mourgue) - Wonderland (Masson, Jacques Demachy) - Auto, quand tu nous tiens. (James de Coquet, Mourgue) - Opéras d'autrefois (Cecil, Pierre Brissaud) - La Chronique de Paris (avec illustrations en couleurs à pleine page de Roger Chastel, Maurice Van Moppès et en noir par Jacques Demachy). Numéro bien complet."La Gazette du Bon Ton "Art, Goût, Beauté" est une revue de mode fondée à Paris en 1912 par Lucien Vogel. Elle a paru jusqu'en 1925, avec une interruption de 1916 à 1920, soit 69 livraisons. Elle comprend 573 planches coloriées au pochoir et 148 croquis représentant des modèles de couturiers. Chaque fascicule constitue un album de luxe, imprimé sur beau papier en Cochin, caractère totalement nouveau à l'époque. De nombreux artistes y ont collaboré : Guy Arnoux, Léon Bakst, George Barbier, Benito, Pierre Brissaud, Boutet de Monvel, Umberto Brunelleschi, Chas Laborde, Jean-Gabriel Domergue, Raoul Dufy, Édouard Halouze, Alexandre Iacovleff, Jean Emile Laboureur, Georges Lepape, Charles Loupot, Charles Martin, André-Edouard Marty Ces artistes, inconnus pour la plupart lorsque Lucien Vogel fait appel à eux, imposeront une nouvelle image de la femme. Ils garderont de leur collaboration à cette revue un socle esthétique commun et exposeront leurs uvres sous le nom de Collaborateurs de la Gazette du bon ton. Les planches représentent les robes des créateurs de l'époque : Lanvin, Doeuillet, Paquin, Poiret, Worth, Vionnet, Doucet. Certaines planches ne figurent aucun modèle réel, mais seulement l'idée que l'illustrateur se fait de la mode du jour. [] La naissance de la Gazette du bon ton est un événement dans l'histoire de l'édition de mode. C'est la première revue qui allie souci esthétique, exigence de beauté et d'unité plastique." (Sources Wikipédia).
  • $333
La Gazette du Bon Ton - Art - Modes & Chronique - Jean Labusquière

La Gazette du Bon Ton – Art – Modes & Chronique – Jean Labusquière, Directeur. N°6 – 1924 – 6e année. (NUMERO COMPLET).

[LEPAPE (Georges) - BRISSAUD (Pierre) - MARTIN (Charles) - MARTY (André E.) - THAYAHT - BARBIER (George) - CHASTEL (Roger)] - LABUSQUIERE (Jean), directeur. 8 planches hors texte (pl. 25 à 32), coloriées au pochoir, de Georges Lepape (2), Pierre Brissaud, Charles Martin, André E. Marty, Thayaht, George Barbier (2) et Roger Chastel, pour des créations de Jeanne Lanvin, Ducharne, Max-A. Leroy, Paul Poiret, Madeleine Vionnet, Worth, Marcel Franck. Articles illustrés en couleurs: Paroles pour une seule (texte de Jean Labusquière) - Atalante (texte de George Baribier, dessins d'André Marty) - Une scène du Moyen-âge (Astruc, Martin) - Petits Poèmes Rabac (Denise Van Moppès, Maurice Van Moppès) - Souverains qui chassaient (Cécil, Martin) - Chaussez-vous pour les sports (Vaudreuil, Mourgue) - La Chronique de Paris (avec illustrations en couleurs à pleine page de : Chas-Laborde - Hubert Giron et en noir par Pierre Mourgue). Numéro bien complet."La Gazette du Bon Ton "Art, Goût, Beauté" est une revue de mode fondée à Paris en 1912 par Lucien Vogel. Elle a paru jusqu'en 1925, avec une interruption de 1916 à 1920, soit 69 livraisons. Elle comprend 573 planches coloriées au pochoir et 148 croquis représentant des modèles de couturiers. Chaque fascicule constitue un album de luxe, imprimé sur beau papier en Cochin, caractère totalement nouveau à l'époque. De nombreux artistes y ont collaboré : Guy Arnoux, Léon Bakst, George Barbier, Benito, Pierre Brissaud, Boutet de Monvel, Umberto Brunelleschi, Chas Laborde, Jean-Gabriel Domergue, Raoul Dufy, Édouard Halouze, Alexandre Iacovleff, Jean Emile Laboureur, Georges Lepape, Charles Loupot, Charles Martin, André-Edouard Marty Ces artistes, inconnus pour la plupart lorsque Lucien Vogel fait appel à eux, imposeront une nouvelle image de la femme. Ils garderont de leur collaboration à cette revue un socle esthétique commun et exposeront leurs uvres sous le nom de Collaborateurs de la Gazette du bon ton. Les planches représentent les robes des créateurs de l'époque : Lanvin, Doeuillet, Paquin, Poiret, Worth, Vionnet, Doucet. Certaines planches ne figurent aucun modèle réel, mais seulement l'idée que l'illustrateur se fait de la mode du jour. [] La naissance de la Gazette du bon ton est un événement dans l'histoire de l'édition de mode. C'est la première revue qui allie souci esthétique, exigence de beauté et d'unité plastique." (Sources Wikipédia).
  • $389
La Gazette du Bon Ton - Art - Modes & Frivolités - Lucien Vogel

La Gazette du Bon Ton – Art – Modes & Frivolités – Lucien Vogel, Directeur. N°8 – 1922 – 5e année. (complet des 8 planches).

[MOURGUE (Pierre) - BRISSAUD (Pierre) - BENITO - MARTY (André E.) - BARBIER (George) - THAYAHT] - VOGEL (Lucien), directeur. 8 planches hors texte (pl. 56 à 63), coloriées au pochoir, de Pierre Mourgue, Pierre Brissaud, Benito, André E. Marty (2), George Barbier (2) et Thayaht, pour des créations de Larsen, Jeanne Lanvin, Worth, Beer, Paul Poiret, Martial et Armand, Lus et Befve.Articles illustrés en couleurs: Les Statues d'Or (texte de Georges Armand Masson, dessins de Bénito) - La poudre et les bals (Célio - Mario Simon) - Les Fichus (Siki - Mourgue) - La femme triomphante (Cécil - Martin) - Le Lamé et le Velours (Vaudreuil - Barbier) - Pour Cendrillon (dessin de La Gazette) - Nemrod ou le Départ pour la chasse (Pierre Mourgue)."La Gazette du Bon Ton "Art, Goût, Beauté" est une revue de mode fondée à Paris en 1912 par Lucien Vogel. Elle a paru jusqu'en 1925, avec une interruption de 1916 à 1920, soit 69 livraisons. Elle comprend 573 planches coloriées au pochoir et 148 croquis représentant des modèles de couturiers. Chaque fascicule constitue un album de luxe, imprimé sur beau papier en Cochin, caractère totalement nouveau à l'époque. De nombreux artistes y ont collaboré : Guy Arnoux, Léon Bakst, George Barbier, Benito, Pierre Brissaud, Boutet de Monvel, Umberto Brunelleschi, Chas Laborde, Jean-Gabriel Domergue, Raoul Dufy, Édouard Halouze, Alexandre Iacovleff, Jean Emile Laboureur, Georges Lepape, Charles Loupot, Charles Martin, André-Edouard Marty Ces artistes, inconnus pour la plupart lorsque Lucien Vogel fait appel à eux, imposeront une nouvelle image de la femme. Ils garderont de leur collaboration à cette revue un socle esthétique commun et exposeront leurs uvres sous le nom de Collaborateurs de la Gazette du bon ton. Les planches représentent les robes des créateurs de l'époque : Lanvin, Doeuillet, Paquin, Poiret, Worth, Vionnet, Doucet. Certaines planches ne figurent aucun modèle réel, mais seulement l'idée que l'illustrateur se fait de la mode du jour. [] La naissance de la Gazette du bon ton est un événement dans l'histoire de l'édition de mode. C'est la première revue qui allie souci esthétique, exigence de beauté et d'unité plastique." (Sources Wikipédia).
  • $389
La Gazette du Bon Ton - Art - Modes & Frivolités - Lucien Vogel

La Gazette du Bon Ton – Art – Modes & Frivolités – Lucien Vogel, Directeur. N°6 – 1920 – 3e année. (NUMERO COMPLET).

[BRISSAUD (Pierre) - LEROY (Maurice) - ZINOVIEW - MARTY (André) - LEPAPE (Georges) - DRIAN - JOURDAIN (Francis)] - VOGEL (Lucien). 8 planches hors texte coloriées au pochoir par Pierre Brissaud (3), Maurice Leroy, Zinoview, André Marty, Georges Lepape et Drian, pour des créations de Doeuillet, Jeanne Lanvin, Paul Poiret, Worth et Beer + 4 planches, croquis en couleurs par Francis Jourdain. Articles illustrés en couleurs : "L'Age du Laque", texte de Henri Duvernois, dessins de Charles Martin - "Ah, mon beau chateau", Emile Henriot, Pierre Brissaud - "Les marchandes d'espoir", Sylviac, Martin - "L'impossible hallali", P.L., Eyre de Lanux - "Héraldique d'Angleterre", Jean de Bonnefon, Félix Lorioux et Catti - "Djersador d'Ispahal", Célio, Siméon - "Le divan de Véronique", Louis-Léon Martin, Robert Polack - "Avênement des Amazones", Mayotte, Bénito. Timbre humide d'appartenance (illisible en haut de la page de sommaire."La Gazette du Bon Ton "Art, Goût, Beauté" est une revue de mode fondée à Paris en 1912 par Lucien Vogel. Elle a paru jusqu'en 1925, avec une interruption de 1916 à 1920, soit 69 livraisons. Elle comprend 573 planches coloriées au pochoir et 148 croquis représentant des modèles de couturiers. Chaque fascicule constitue un album de luxe, imprimé sur beau papier en Cochin, caractère totalement nouveau à l'époque. De nombreux artistes y ont collaboré : Guy Arnoux, Léon Bakst, George Barbier, Benito, Pierre Brissaud, Boutet de Monvel, Umberto Brunelleschi, Chas Laborde, Jean-Gabriel Domergue, Raoul Dufy, Édouard Halouze, Alexandre Iacovleff, Jean Emile Laboureur, Georges Lepape, Charles Loupot, Charles Martin, André-Edouard Marty Ces artistes, inconnus pour la plupart lorsque Lucien Vogel fait appel à eux, imposeront une nouvelle image de la femme. Ils garderont de leur collaboration à cette revue un socle esthétique commun et exposeront leurs uvres sous le nom de Collaborateurs de la Gazette du bon ton. Les planches représentent les robes des créateurs de l'époque : Lanvin, Doeuillet, Paquin, Poiret, Worth, Vionnet, Doucet. Certaines planches ne figurent aucun modèle réel, mais seulement l'idée que l'illustrateur se fait de la mode du jour. [.] La naissance de la Gazette du bon ton est un événement dans l'histoire de l'édition de mode. C'est la première revue qui allie souci esthétique, exigence de beauté et d'unité plastique." (Sources Wikipédia).
  • $445